Création d’une «unité d’investigation nationale» contre le trafic de drogue – Darmanin

Photo of author

Par Abert

Société

Pour faire face à l’augmentation des règlements de comptes liés au trafic de drogue, en particulier à Marseille, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, prévoit la mise en place d’une nouvelle unité d’investigation nationale. Cette mesure a pour objectif de renforcer la lutte contre les réseaux criminels en s’inspirant du modèle efficace de la CRS 8.

Le ministre de l’Intérieur annonce la création d’une unité d’investigation nationale pour lutter contre le trafic de drogue

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a révélé aujourd’hui une initiative majeure dans la lutte contre le trafic de drogue en France. Dans une interview accordée au Parisien, Darmanin a annoncé la création d’une « unité d’investigation nationale » basée sur le modèle de la CRS 8. Cette nouvelle entité aura pour mission de combattre le trafic de drogue, qualifié par le ministre de « bataille de Stalingrad ».

Darmanin souligne l’importance de cette initiative et la nécessité d’être plus offensif dans le domaine de l’investigation, malgré le travail déjà accompli par les services d’investigation. Il compare cette lutte contre le trafic de drogue à une bataille contre une pieuvre qu’il faut contenir.

Concrètement, cette unité sera composée d’environ une centaine de policiers et de gendarmes et devrait être opérationnelle dans les prochaines semaines. Son objectif sera de mener des enquêtes approfondies et de combattre le trafic de drogue dans les zones les plus touchées, à l’instar de ce que fait actuellement la CRS 8 pour nettoyer les points de deal, comme à Nîmes.

Renforcement de la filière judiciaire et contexte tendu

Cette nouvelle unité bénéficiera de ressources considérables, telles que des chiens, des enquêteurs spécialisés dans le blanchiment et des moyens technologiques. Elle apportera un soutien aux services locaux pour mener des opérations d’envergure, que ce soit en réaction ou en prévention. L’objectif est de démanteler des réseaux et de définir des cibles, allant au-delà d’un simple nettoyage des points de deal.

Lire aussi :   Flic Stories revient avec une nouvelle saison : La vie extraordinaire des policiers

Gérald Darmanin insiste sur le fait que l’enjeu est de renforcer la filière judiciaire pour agir en profondeur et éliminer durablement les criminels.

L’articulation de cette nouvelle unité avec l’office dédié à la lutte contre le trafic de drogue (OFAST) reste à définir. Cette annonce intervient dans un contexte tendu marqué par une recrudescence des règlements de comptes, notamment à Marseille, où une quarantaine de personnes ont été tuées par balles cette année, dépassant le bilan de l’année précédente.

La création de cette unité représente donc une étape majeure dans la lutte contre le trafic de drogue en France.