Rédoine Faïd : enquête ouverte après diffusion accidentelle visage accusé repenti

Photo of author

Par Abert

Justice

Suite à un problème technique ayant entraîné la divulgation du visage d’un accusé repenti, le procès du braqueur Rédoine Faïd a été suspendu jusqu’à lundi. Dans ce contexte, le parquet de Paris a ouvert une enquête pénale et administrative.

Un bug technique perturbe l’audience du procès de Rédoine Faïd

L’audience du procès de Rédoine Faïd, braqueur multirécidiviste, a été momentanément suspendue en raison d’un bug technique survenu vendredi. Ce bug a entraîné la diffusion du visage d’un des accusés repenti, qui comparaît derrière un paravent pour des raisons de sécurité. L’audience reprendra lundi matin.

Ouverture d’une enquête suite à la diffusion du visage de l’accusé repenti

Lors de son interrogatoire jeudi après-midi, le visage de Bertrand (prénom modifié) a été affiché en gros plan sur les écrans de la salle d’audience. Plusieurs personnes ont pris des photos et les ont partagées sur les réseaux sociaux. Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pénale et administrative concernant cet incident.

Des mesures de sécurité strictes avaient été mises en place pour protéger l’identité de Bertrand, qui avait reconnu son rôle d’intermédiaire dans un projet d’évasion avorté en 2017. Bertrand et sa famille vivent sous protection et ont changé d’identité.

Malgré la demande de report de l’audience de la part de l’avocate de Bertrand, la présidente de la cour a décidé de suspendre l’audience jusqu’à lundi matin.

Le procès de Rédoine Faïd est marqué par un incident technique qui a suscité des inquiétudes quant à la protection de l’identité d’un des accusés repenti. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cet incident. La reprise de l’audience est attendue lundi matin.

Lire aussi :   Tragédie à Venise : 21 morts dans la chute d'un bus, dont deux enfants.