Sixième suspect arrêté pour le vol à main armée à la bijouterie Piaget à Paris

Photo of author

Par Abert

Enquêtes

Dans le cadre de l’enquête sur le braquage de la bijouterie Piaget à Paris, six suspects ont été appréhendés. Le montant du vol est estimé entre 10 et 15 millions d’euros. Parmi les individus arrêtés figure Aïssa Bendjaber, déjà condamné pour des actes similaires, qui a été interpellé en Seine-Saint-Denis. Malgré les perquisitions effectuées, le butin n’a pas été retrouvé.

Sixième suspect interpellé dans l’enquête sur le vol à main armée de la bijouterie Piaget à Paris

Un sixième suspect a été arrêté ce mercredi dans l’enquête sur le vol à main armée de la bijouterie Piaget à Paris, qui a eu lieu le 1er août dernier. Cet individu a été interpellé dans le sud de la France avant d’être placé en garde à vue et ramené dans les locaux de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne, situés au 36 rue du Bastion (XVIIe).

Cinq autres personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête

Cinq autres individus ont également été arrêtés ces dernières heures et placés en garde à vue, comme l’a révélé Abertzale. Parmi eux se trouve Aïssa Bendjaber, condamné à douze ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Paris pour un braquage similaire à la bijouterie Chopard en 2016. Ce fugitif de 66 ans, déjà connu de la justice pour de multiples délits, a été interpellé en Seine-Saint-Denis mardi soir. Une femme soupçonnée de complicité dans le vol à main armée du mois dernier fait également partie des personnes placées en garde à vue.

Des perquisitions ont été effectuées au cours de la journée, mais le butin composé de bijoux d’une valeur estimée entre 10 et 15 millions d’euros n’a pas été retrouvé. Le jour du vol, deux hommes en costume et une femme vêtue d’une robe sont entrés dans la bijouterie. Ils ont exhibé une arme de poing munie d’un silencieux pour menacer les personnes présentes, les obligeant à se coucher par terre. Les malfaiteurs ont rapidement pris la fuite avec leur butin.

Lire aussi :   Fouille chez voisins suspects : enquêteurs à 3 km de Lina

Une enquête a été ouverte pour vol à main armée en bande organisée et séquestration en bande organisée dans cette affaire.