238 nouvelles brigades de gendarmerie dévoilées par Emmanuel Macron

Photo of author

Par Abert

Société

Lors de son annonce ce lundi, Emmanuel Macron a confirmé la mise en place de 238 nouvelles brigades de gendarmerie, surpassant ainsi son engagement de campagne. Ces brigades seront implantées sur l’ensemble du territoire français, y compris les territoires d’outre-mer, et permettront de créer 2144 postes de gendarmes supplémentaires.

Emmanuel Macron annonce la création de 238 nouvelles brigades de gendarmerie

Le président de la République, Emmanuel Macron, a révélé un plan ambitieux pour renforcer la présence des forces de l’ordre en France. Lors de l’inauguration d’une nouvelle caserne à Tonneins (Lot-et-Garonne), il a annoncé la création de 238 nouvelles brigades de gendarmerie. Cette annonce a été faite en présence du directeur général de la gendarmerie (DGGN), Christian Rodriguez, et du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Sur ces 238 nouvelles brigades, 93 seront « fixes » et 145 seront « mobiles », ce qui leur permettra de se déplacer dans des localités rurales ou périurbaines. Plusieurs communes sont concernées, telles que Sisteron, Cagnes-sur-Mer, Lisieux, Guéret, Besançon et le Mont-Saint-Michel. Les territoires d’outre-mer, tels que Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane), Fort-de-France (Martinique) et Papeete (Polynésie française), bénéficieront également de ces nouvelles brigades.

Un renforcement de la sécurité en France

Emmanuel Macron a souligné l’importance de ce réinvestissement historique dans les forces de l’ordre, affirmant qu’il y aura entre une et trois ou quatre brigades par département, en métropole et dans les outre-mer. Ces créations représentent 2144 postes de gendarmes supplémentaires sur les 8500 créations d’effectifs de forces de l’ordre annoncées par le gouvernement jusqu’à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron. Le budget du ministère de l’Intérieur connaîtra également une hausse de 15 milliards d’euros sur cinq ans, confirmée dans la loi d’orientation et de planification du ministère de l’Intérieur (LOPMI), adoptée en décembre 2022.

Lire aussi :   Nouveau patron de la police judiciaire parisienne : Fabrice Gardon prend les rênes

Selon Gérald Darmanin, la sécurité reste l’une des priorités des Français. Les membres de ces nouvelles brigades sont déjà recrutés, et d’autres mesures de sécurité seront présentées lors du comité interministériel des villes le 9 octobre. Cette création de brigades vise également à préparer les forces de l’ordre aux menaces émergentes et aux besoins de sécurité pour les Jeux olympiques de 2024.

En conclusion, cette annonce de la création de 238 nouvelles brigades de gendarmerie témoigne de l’engagement du gouvernement français à renforcer la sécurité sur tout le territoire. Avec ces nouvelles brigades, le président Macron répond à la demande de présence accrue des forces de l’ordre et contribue ainsi à assurer la sécurité des Français.