Garde-côtes algériens tuent Français et un autre homme en jet-ski

Photo of author

Par Abert

International

Les relations entre le Maroc et l’Algérie sont déjà tendues et un incident grave risque d’aggraver les tensions. Des gardes-côtes algériens ont ouvert le feu près de la ville marocaine de Saïdia, entraînant la mort d’un Français et d’un Marocain.

Un incident maritime tend les relations entre le Maroc et l’Algérie

Un grave incident s’est produit près de la ville côtière de Saïdia, au Maroc, exacerbant les tensions déjà existantes entre le Maroc et l’Algérie. Deux personnes, un Français et un Marocain, ont été tuées par des tirs des garde-côtes algériens alors qu’elles se trouvaient dans une zone maritime algérienne. Le corps de l’une des victimes n’a pas encore été retrouvé. Quatre personnes au total étaient parties en mer sur des jet-skis depuis la station balnéaire de Saïdia. Outre les deux décès, un autre homme a été arrêté par les garde-côtes algériens et présenté devant un procureur algérien.

Un témoignage accablant

Le frère aîné de l’une des victimes a raconté que le groupe s’était perdu et était en panne d’essence. Un zodiac algérien est alors arrivé et a commencé à zigzaguer, comme s’il voulait renverser les jet-skis. Des coups de feu ont ensuite été tirés depuis le zodiac algérien, tuant deux des jeunes hommes. Le témoin a déclaré : « Ils ont tiré sur nous. Dieu merci, je n’ai pas été touché mais mon frère et mon ami, ils les ont tués. Ils ont arrêté mon autre ami. »

Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé le décès d’un ressortissant sans préciser les circonstances de sa mort. Les gouvernements marocain et algérien n’ont pas encore fait de déclaration officielle sur cette affaire.

Lire aussi :   Suspect arrêté à Las Vegas : 27 ans après, un tournant dans l'affaire de l'assassinat de Tupac Shakur

La tragédie survient dans un contexte de relations diplomatiques rompues depuis août 2021 entre le Maroc et l’Algérie, en raison notamment de leur différend sur le Sahara occidental. L’enquête sur la mort de l’une des victimes a été ouverte par le parquet marocain après la découverte de son cadavre sur la plage de Saïdia.

En conclusion, cet incident maritime tragique entre le Maroc et l’Algérie vient aggraver les tensions déjà existantes entre les deux pays. Les circonstances entourant les tirs des garde-côtes algériens restent à éclaircir, et il est essentiel que les gouvernements marocain et algérien coopèrent pour résoudre cette affaire de manière transparente et équitable.