Vol à main armée dans un restaurant Quick à Marseille : le butin estimé à 5000 euros

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Selon les informations rapportées par Abertzale, jeudi soir, deux individus armés ont commis un braquage au restaurant Quick du quartier Saint-Louis à Marseille. Ils ont réussi à prendre la fuite avec un montant estimé à environ 5000 euros.

Vol à main armée dans un restaurant Quick à Marseille : 5000 euros dérobés

Jeudi soir, un vol à main armée a eu lieu dans le restaurant Quick situé rue de Lyon, dans le quartier Saint-Louis (15e) à Marseille. Selon les informations d’Abertzale, deux individus munis d’armes de poing ont menacé les employés avant de repartir avec une somme d’argent estimée à près de 5000 euros.

Les faits se sont déroulés vers 21h30 et ont été très rapides. Les deux agresseurs ont fait irruption dans l’établissement et ont braqué les employés, exigeant l’ouverture des caisses au comptoir. L’un des malfaiteurs a ensuite menacé le manager du restaurant, lui ordonnant de le conduire jusqu’au coffre. Il a ainsi récupéré l’argent qui s’y trouvait.

La voiture des auteurs retrouvée brûlée près des lieux du braquage

Après avoir commis leur forfait, les deux auteurs ont pris la fuite à bord d’une voiture de marque Citroën. Quelques minutes plus tard, les marins-pompiers ont découvert le véhicule brûlé à moins d’un kilomètre du lieu du vol, au niveau de la traverse Mardirossian. Les policiers ont ouvert une enquête et ont effectué des constatations sur place.

Il est à noter que c’est à quelques mètres de ce restaurant qu’un jeune homme de 22 ans a été abattu à la Kalachnikov le 29 décembre dernier. Une enquête est actuellement en cours menée par la police judiciaire.

Lire aussi :   Soupçonné de viol, l'influenceur Jolve94 en garde à vue à Vitry-sur-Seine

Il est également important de souligner que d’autres restaurants Quick ont été la cible de braquages dans le département récemment. Notamment à Aix-en-Provence le 27 décembre dernier, où un homme armé d’un couteau a menacé les employés et volé 2000 euros, ainsi qu’à Istres le lendemain, où deux hommes armés de couteaux ont également menacé les employés et dérobé la caisse. Dans le cadre de l’enquête sur ce dernier vol à main armée, deux mineurs ont été interpellés la semaine dernière.