Violences conjugales : Le directeur de Science Po Paris Mathias Vicherat et sa compagne placés en garde à vue

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Mathias Vicherat, le directeur de Sciences Po Paris, ainsi que sa compagne, ont été retenus par les autorités dimanche pour des accusations de violences conjugales. La garde à vue a eu lieu au commissariat du VIIe arrondissement de Paris.

Le directeur de Sciences Po Paris placé en garde à vue pour violences conjugales

Mathias Vicherat, 45 ans, directeur de Sciences Po Paris, a été placé en garde à vue le dimanche 3 décembre au soir, suite à des faits de violences conjugales. Cette information a été confirmée par l’AFP.

La compagne de Mathias Vicherat a également été placée en garde à vue. Les deux parties s’accusent mutuellement de violences, selon les déclarations du parquet.

Un parcours professionnel prestigieux avant la prise de direction à Sciences Po Paris

Mathias Vicherat, diplômé de l’École nationale d’administration (ENA) et ancien sous-préfet, a pris la direction de Sciences Po Paris en novembre 2021. Il a succédé à Frédéric Mion, contraint de démissionner en février de la même année en raison de la gestion controversée des soupçons d’inceste visant le politologue Olivier Duhamel, alors président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), organisme de financement de Sciences Po.

Avant d’occuper son poste actuel, Mathias Vicherat a occupé plusieurs postes de haut niveau. Il a notamment été directeur de cabinet des maires de Paris Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo. En 2017, il a également été directeur général adjoint du groupe SNCF avant de rejoindre Danone en tant que responsable du projet d’entreprise de la communication, porte-parole, puis secrétaire général.

Lire aussi :   Homme meurt percuté par voiture en fuyant la police sur la rocade de Cesson-Sévigné