Un policier ouvre le feu après qu’un chauffard redémarre brutalement durant le contrôle au Pecq

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Lors d’un contrôle qui a mal tourné au Pecq, dans les Yvelines, un agent de police a été contraint de faire usage de son arme à feu. Un individu, après s’être arrêté brièvement, a soudainement accéléré pour tenter de fuir les autorités.

Un automobiliste refuse d’obtempérer et un policier ouvre le feu au Pecq

Lors d’un contrôle ce lundi après-midi, un automobiliste a refusé de se soumettre aux policiers au Pecq, dans les Yvelines. Plutôt que de coopérer, l’homme au volant a brusquement redémarré en direction des forces de l’ordre. Face à cette action, un policier a tiré un coup de feu, sans faire de blessé. Peu après, deux suspects ont été interpellés, selon les informations obtenues par Abertzale.

Deux suspects interpellés et placés en garde à vue

Les faits se sont produits vers 15 heures sur la place de la Résistance-Française. Un conducteur, accompagné d’un passager, a d’abord obéi à la demande des forces de l’ordre de s’arrêter. Cependant, alors que le contrôle venait tout juste de commencer, le chauffard a soudainement accéléré. « L’un des policiers s’est retrouvé face à la voiture et a tiré un coup de feu, sans faire de blessé », précise une source proche de l’affaire.

Le chauffard a ensuite continué sa route, échappant à la police qui a entamé des recherches pour le retrouver. Finalement, à proximité des lieux de l’incident, deux jeunes hommes âgés de 18 et 15 ans, correspondant à la description des suspects, ont été appréhendés et placés en garde à vue. Les investigations sont menées par le commissariat de Saint-Germain-en-Laye.

Lire aussi :   Enlèvement, séquestration et torture d'un adolescent à Marseille durant toute une nuit