Un jeune homme enlevé en pleine rue à Rezé est sauvé deux heures plus tard par les policiers de la BAC.

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Les agents de la brigade anticriminalité (BAC) ont rapidement localisé un individu de 23 ans qui avait été enlevé à Rezé, près de Nantes, au cours de la nuit par plusieurs personnes masquées. La victime avait été agressée. Deux suspects ont été arrêtés, placés en détention provisoire et inculpés.

Enlèvement et séquestration à Rezé : deux suspects interpellés

Un jeune homme de 23 ans a été enlevé à Rezé, près de Nantes (Loire-Atlantique), et séquestré par plusieurs individus dans la nuit du 27 au 28 janvier dernier. Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont réussi à retrouver rapidement la victime et ont interpellé deux suspects. D’après le parquet, les deux individus ont été mis en examen et placés en détention provisoire, confirmant une information de Ouest France.

Déroulement des faits et arrestation

Les événements ont commencé vers 00h40 cette nuit-là lorsque des riverains du quartier Pont-Rousseau ont alerté la police en composant le « 17 ». Ils ont rapporté avoir entendu les appels au secours d’un homme dans la rue, alors qu’il était forcé à monter dans une Audi A3 par plusieurs individus. Sur place, la police a découvert une chaussure et une touffe de cheveux.

Des recherches ont été lancées et plus tard, la police a reçu un nouvel appel au « 17 ». Plusieurs témoins dans le nord de Saint-Herblain ont indiqué avoir vu des individus au visage dissimulé attaquer un homme ensanglanté qui tentait de s’échapper. Les agresseurs ont finalement réussi à rattraper leur victime et à la forcer à monter dans le coffre de leur Audi A3. Les forces de l’ordre ont alors établi un lien entre les deux signalements.

Lire aussi :   Enfant de 4 ans scotché à une chaise dans un centre aéré à Épinal : il a été humilié

Les policiers ont réussi à localiser la victime et ont mis en place un dispositif pour intercepter les agresseurs, dans le quartier de la Beaujoire à Nantes. Peu après 2 heures du matin, les forces de l’ordre ont interpellé deux suspects âgés de 17 et 20 ans et ont découvert la victime blessée dans l’Audi. La victime était en état de choc et s’est vu attribuer une incapacité totale de travail de 10 jours (ITT).

Les deux suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux du service interdépartemental de police judiciaire (SIPJ) de Nantes. L’un d’entre eux a avoué les faits tandis que le second les a niés. Après leur présentation devant un juge d’instruction, ils ont tous les deux été mis en examen pour enlèvement, séquestration, tentative d’extorsion, violences volontaires et blanchiment. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté de contraindre la victime à leur remettre de l’argent, d’autant plus que l’un des suspects avait une forte somme d’argent sur lui.