Un homme se suicide à Mitry-Mory après avoir cru avoir causé un accident mortel sans victimes

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Le 14 décembre dernier, un carambolage impliquant huit véhicules a eu lieu sur la départementale 84 près de Mitry-Mory en Seine-et-Marne. La responsabilité de cet accident incombe à un homme de 34 ans qui conduisait de manière excessive une Volkswagen de société. Profondément affecté par les conséquences de l’accident et croyant avoir causé des décès, il a décidé de mettre fin à ses jours chez lui. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer, seulement des dommages matériels.

Un carambolage sans victimes mais avec des conséquences tragiques

Jeudi 14 décembre, une tragédie s’est déroulée en Seine-et-Marne, marquée par des remords et un malentendu. Aux alentours de 17h10, un homme de 34 ans, au volant d’une Volkswagen de société, roulait à grande vitesse sur la départementale 84 près de Mitry-Mory. Sa conduite imprudente a provoqué un carambolage impliquant huit véhicules, selon les informations recueillies par Le Parisien.

Pris de panique, le conducteur et ses deux passagers ont pris la fuite à travers les champs, abandonnant la voiture accidentée sur la route. Les sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus et ont constaté que, heureusement, l’accident n’avait fait aucun blessé, mais seulement des dégâts matériels.

Cependant, la situation a pris une tournure inattendue peu de temps après. Un employé de la société propriétaire du véhicule a signalé sa disparition, pensant qu’il avait été volé. L’employeur a immédiatement déposé plainte, ignorant alors que le véhicule en question était celui impliqué dans le carambolage.

Un malentendu tragique conduit au suicide du conducteur

La tragédie a atteint son paroxysme le soir même. Rongé par la culpabilité et croyant être responsable de potentielles pertes humaines, le conducteur s’est suicidé chez lui. Un ami l’a découvert pendu et a réussi à le secourir en le décrochant, avant de le transporter à l’hôpital. Malheureusement, malgré tous les efforts déployés, le trentenaire est décédé le lendemain.

Lire aussi :   Migrant tué par balle près de Loon-Plage dans le nord, un autre migrant blessé

La police a rapidement établi le lien entre le conducteur décédé et l’accident survenu plus tôt. L’ami qui a découvert la victime a confié que celle-ci lui avait avoué croire avoir causé la mort de quelqu’un lors de l’accident, exprimant de profonds remords. Cependant, le geste désespéré du conducteur était basé sur un malentendu, puisque l’accident n’a entraîné aucune victime, seulement des dégâts matériels.