Un chauffard percute un arbre à Paris, causant un mort et deux blessés graves après avoir refusé d’obtempérer

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Le but de cette étude est d’analyser l’impact des médias sociaux sur le comportement des consommateurs. Nous nous intéressons particulièrement à l’influence des réseaux sociaux sur les décisions d’achat des individus. Pour cela, nous recueillons des données à partir d’une enquête en ligne auprès d’un échantillon représentatif de consommateurs.

Un chauffard en fuite provoque un accident mortel à Paris

Dans la nuit de lundi à mardi, un refus d’obtempérer a entraîné un tragique accident à Paris. Vers 23h35, un individu au volant d’une BMW Serie 1 a pris la fuite sur le boulevard périphérique lorsque des policiers de la brigade anticriminalité départementale (BAC 93D) lui ont ordonné de s’arrêter entre la porte de Pantin et la porte des Lilas. Selon le parquet de Paris, le conducteur du véhicule a délibérément évité les policiers, roulant à grande vitesse et changeant fréquemment de voies.

Malheureusement, cette course-poursuite a pris fin lorsqu’il a violemment percuté un arbre sur la place de la porte de Bagnolet (XXe). Les policiers ont annoncé à 23h45 que le véhicule impliqué dans le refus d’obtempérer avait été retrouvé après avoir percuté un arbre, selon le parquet.

Le chauffard avait son permis suspendu

Les secours sont rapidement intervenus sur les lieux pour prendre en charge les trois occupants de la BMW sérieusement blessés. Malheureusement, un passager de 25 ans, assis à l’arrière, a été déclaré décédé à 00h25. Le conducteur, âgé de 21 ans, a été désincarcéré par les sapeurs-pompiers et évacué à l’hôpital dans un état critique. Cependant, son pronostic vital s’est depuis amélioré et il n’est plus en danger, a précisé le parquet de Paris. Il est également révélé que son permis de conduire était suspendu depuis juillet 2023 pour une durée de 4 mois et 15 jours. Selon les informations, il n’était pas connu des autorités judiciaires.

Lire aussi :   Chauffard en fuite blesse grièvement un homme à moto à Saint-Denis

Un deuxième passager, gravement blessé, a également été transporté à l’hôpital. La voiture des fuyards a été complètement détruite lors de l’impact. Selon une source proche de l’affaire, le véhicule était équipé d’une plaque d’immatriculation provisoire en « WW ». Les premiers éléments suggèrent donc que les véhicules des policiers et des fuyards ne se trouvaient plus en contact au moment de l’accident fatal.

Le service de traitement judiciaire des accidents (STJA) a ouvert une enquête pour « homicide involontaire aggravé par conducteur d’un véhicule terrestre à moteur dont le permis de conduire a été suspendu », « blessures involontaires dont l’incapacité totale de travail n’a pas encore été déterminée, aggravées par la conduite malgré suspension du permis de conduire » et « refus, par le conducteur d’un véhicule, d’obtempérer à une sommation de s’arrêter exposant directement autrui à un risque de mort ou d’infirmité permanente ».