Toulouse : Un adolescent tué par balle dans la tête, le tireur présumé s’est rendu

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Suite au meurtre par balle d’un adolescent de 15 ans à Toulouse ce samedi, plusieurs individus ont été placés en garde à vue, incluant le présumé tireur. La victime a été mortellement touchée à la tête.

Un jeune adolescent décède après avoir été grièvement blessé par balle à Toulouse

Un adolescent de 15 ans a malheureusement succombé à ses blessures après avoir été gravement touché par une balle dans la tête à Toulouse (Haute-Garonne) ce samedi. Selon une source proche de l’affaire, plusieurs suspects, dont le présumé tireur, qui est également mineur, ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Le tireur présumé, qui s’est rendu, a avoué les faits, rapporte La Dépêche.

Un drame lié à un réseau de proxénétisme

Le drame aurait eu lieu dans le contexte d’un réseau de proxénétisme. La victime faisait partie d’un groupe de mineurs qui hébergeaient des jeunes filles fugueuses de leur âge dans des logements loués en ligne. En échange de l’hébergement et de la nourriture, les jeunes filles étaient contraintes à se prostituer, selon les informations du quotidien régional.

Au moment des faits, un client se trouvait en compagnie d’une adolescente. L’homme aurait exigé de l’argent de la jeune fille, qui a commencé à crier. C’est alors que la future victime, âgée de 15 ans, est entrée dans la chambre pour comprendre la situation. Une bagarre a éclaté avec le client, qui a ouvert le feu, touchant mortellement le jeune garçon qui s’est effondré.

Les complices abandonnent la victime dans le quartier des Izards

Deux autres adolescents présents dans la maison ont décidé d’emmener la victime aux urgences. Ils l’ont placé dans une voiture, mais pris de panique, ils n’ont pas réussi à trouver l’hôpital. Finalement, ils ont décidé de laisser la voiture, avec le jeune adolescent blessé à l’intérieur, dans le quartier des Izards, connu pour être le théâtre de règlements de comptes violents. Il est possible qu’ils aient voulu orienter les enquêteurs vers un meurtre lié au trafic de drogue. Les deux complices ont quitté les lieux, mais ont finalement alerté les secours peu de temps après.

Lire aussi :   Attaque des policiers au Creusot : Un individu en tenue de Templier utilise cocktails Molotov et arme blanche

La suite de l’enquête permettra de reconstituer le déroulement des événements et de déterminer les responsabilités de chaque suspect dans cette tragique affaire.