Torture, viol et meurtre d’un homme de 47 ans à Rennes : trois suspects déférés

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un homme âgé de 47 ans a été victime d’un meurtre brutal dans un appartement de Rennes (Ille-et-Vilaine) le mardi 2 janvier. Outre cette agression, il a également été violé et soumis à des actes de violence inhumains. Un autre homme a été gravement blessé. Trois individus ont été présentés devant les autorités judiciaires en vue de leur mise en examen dans le cadre de cette affaire.

Un meurtre d’une extrême violence à Rennes : un mort et un blessé grave

Un meurtre d’une grande violence s’est déroulé dans le quartier de Bourg-l’Évêque à Rennes (Ille-et-Vilaine) le mardi 2 janvier. Un homme de 47 ans a été tué et un autre de 63 ans a été gravement blessé dans un appartement de la rue Papu, selon les informations rapportées par Le Télégramme. Trois personnes ont été interpellées : un homme de 34 ans, considéré comme le principal suspect, accompagné d’un homme de 55 ans et d’une femme de 52 ans. Les deux hommes sont déjà connus des services de justice pour des actes de violence, tandis que la femme n’a pas de casier judiciaire.

Une explosion de violences lors d’une soirée alcoolisée

Les premiers éléments de l’enquête menée par les policiers de la sûreté départementale (SD) indiquent que cinq personnes étaient présentes dans l’appartement lors d’une soirée fortement alcoolisée le 1er janvier. Une dispute a éclaté, entraînant une violente bagarre entre le principal suspect de 34 ans et la victime de 47 ans. La situation a rapidement dégénéré.

Le procureur de la République adjoint, Sébastien Farges, a décrit les circonstances horribles de la scène, qualifiant les événements d' »explosion de violences ». Le principal suspect aurait frappé la victime à plusieurs reprises avec ses poings, ses pieds et un manche à balai, provoquant sa chute. Au sol, la victime a subi de multiples coups qui ont entraîné un enfoncement thoracique mortel. De plus, des blessures potentiellement causées par une fourchette ou un couteau, ainsi que des blessures graves et mortelles à l’anus avec le manche à balai brisé, ont été constatées.

Lire aussi :   Au moins trois blessés dans un crash d'un petit avion dans le jardin d'un immeuble à Villejuif

Le second homme blessé, locataire de l’appartement et connu pour héberger des marginaux, est actuellement hospitalisé. Son incapacité totale de travail (ITT) est estimée à 45 jours, mais sa vie n’est plus en danger.

Les trois suspects ont été présentés au parquet en vue de leur mise en examen. Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre précédé d’un crime (viol avec actes de torture ou de barbarie) et violences aggravées. Le parquet a demandé leur placement en détention provisoire. Les suspects se rejettent mutuellement la responsabilité des faits, chacun accusant l’autre d’avoir utilisé le manche à balai de manière violente.