Tirs à la Kalachnikov à Marseille : deux morts et trois blessés, dont un grave

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Deux individus, un homme âgé de 23 ans et une femme, ont été victimes de tirs mortels samedi soir dans le 16e arrondissement de Marseille. Trois autres personnes ont également été blessées, dont un homme dont le pronostic vital est engagé et qui a été conduit à l’hôpital. Les auteurs des tirs sont actuellement en fuite.

Règlement de comptes sanglant à Marseille : deux morts et trois blessés dans une fusillade

De nouveaux coups de feu résonnent à Marseille, la ville est devenue le théâtre d’un règlement de comptes particulièrement violent. Plus de vingt tirs ont été tirés à la Kalachnikov, faisant deux morts et trois blessés. Les faits se sont déroulés peu avant 23 heures sur le parking d’un restaurant McDonald’s, situé dans le 16e arrondissement, chemin du Littoral. Le personnel du restaurant a immédiatement donné l’alerte, permettant ainsi une intervention rapide des secours et de la police.

Une source proche de l’affaire a confirmé que le conducteur âgé de 23 ans et une passagère, qui se trouvaient dans une voiture stationnée sur le parking, ont été tués par balles, selon les informations de BFM Marseille. Trois autres individus présents dans le véhicule auraient réussi à sortir rapidement. L’un d’entre eux, un homme, a été grièvement blessé par balle au thorax et au visage. Son pronostic vital est engagé et il serait connu des services de police pour des affaires liées aux stupéfiants. La deuxième victime blessée est une femme qui a subi de graves blessures à la main, mais ses jours ne sont pas en danger. Un deuxième homme a également été blessé par des éclats de balle. Selon une source proche de l’affaire, cet homme avait été arrêté il y a un mois en possession d’une arme de poing.

Lire aussi :   Épinay-sur-Seine : Prise d'otages par un homme qui se rend ensuite à la BRI

Découverte d’une voiture calcinée et récupération d’étuis de calibre 7,62

Plus tard dans la soirée, les forces de l’ordre ont appris qu’une voiture de type Peugeot 3008 avait été retrouvée en feu à proximité des lieux. Il s’agit très probablement du véhicule utilisé par les tireurs, a déclaré notre source. Sur la scène de crime, les enquêteurs ont découvert près de 25 étuis de calibre 7,62. Une source policière souligne qu’il y a une volonté manifeste, souvent observée à Marseille, de ne laisser aucune chance aux victimes, en tuant toutes les personnes présentes lors de l’attaque.

La police judiciaire a été chargée de mener les investigations. La piste privilégiée est celle d’un règlement de comptes lié au trafic de drogue.