Tentative de home-jacking à Paris : Trois hommes pris en flagrant délit et interpellés par la BRI

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Les policiers de la BRI de Paris ont arrêté ce jeudi matin trois criminels en flagrant délit de home-jacking dans le XVIe arrondissement. Les individus ont été placés en détention provisoire.

Interpellation de trois malfaiteurs en plein home-jacking

Une équipe de trois malfaiteurs âgés de 20, 21 et 24 ans a été appréhendée ce jeudi matin par les policiers de la brigade de recherches et d’intervention (BRI) de Paris alors qu’ils tentaient de commettre un home-jacking. Selon les informations d’Abertzale, les suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux du 1er district de police judiciaire (DPJ).

C’est lors d’une opération de surveillance dans le XVIe arrondissement que les policiers ont repéré la voiture des malfaiteurs vers 8 heures. Ces derniers se sont dissimulés dans le hall d’un petit immeuble du quartier de la Muette, sans se douter qu’ils étaient observés par les policiers de la BRI. Peu de temps après, une femme est entrée dans le hall. Les malfaiteurs, qui semblaient l’attendre, l’ont agressée violemment. La victime se rendait chez une de ses connaissances et les agresseurs ont tenté de l’emmener de force jusqu’à l’appartement où elle se rendait. Cependant, la victime s’est mise à crier et les agresseurs ont finalement pris la fuite en raison de la présence de passants à proximité.

Les forces de l’ordre ont alors interpellé le trio qui était sur le point de prendre la fuite à bord de leur véhicule. Selon notre source, les malfaiteurs avaient pour cible un couple. Les trois suspects ont été conduits dans les locaux du 1er DPJ pour être interrogés. Les enquêteurs devront désormais déterminer depuis combien de temps ces trois individus opéraient et s’ils avaient fait d’autres victimes.

Lire aussi :   Saisie d'une tonne de résine de cannabis à Narbonne : trois suspects interpellés par la police

Recrudescence des home-jacking et des vols à main armée

Cette arrestation intervient dans un contexte de recrudescence des home-jacking et des vols à main armée, alors que les fêtes de fin d’année approchent. Lundi soir, un braquage a eu lieu au magasin Lidl de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), où un homme armé a ligoté deux employées avant de s’enfuir avec près de 5000 euros. À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dans la nuit de mardi à mercredi, un restaurateur parisien et sa famille ont été attaqués et dépouillés à leur domicile par trois individus armés. Quelques heures plus tard, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), la chanteuse Vitaa et sa famille ont également été victimes d’un home-jacking.