Tentative d’arrachage d’arme à Évry : Un individu passe derrière un policier pendant un contrôle

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 22 ans a été appréhendé à Évry (Essonne) mardi soir après avoir essayé de désarmer un agent de police lors d’un contrôle routier. Ayant déjà été signalé pour des infractions similaires survenues à Paris en octobre dernier, le prévenu, en situation irrégulière, a été placé en détention provisoire.

Tentative d’arrachage d’arme à Évry : un individu déjà interpellé pour des faits similaires à Paris

Un individu âgé de 22 ans a été arrêté hier soir à Évry (Essonne) après avoir tenté de s’emparer de l’arme de service d’un policier, selon les informations obtenues par Abertzale. Cette personne avait déjà été interpellée en octobre dernier à Paris pour des faits similaires.

L’incident s’est produit vers 20h40, alors qu’un équipage de police effectuait un contrôle routier sur le boulevard de France. L’individu a tenté de se saisir de l’arme, encore dans son étui, en passant derrière l’un des policiers. Heureusement, il a été rapidement maîtrisé et aucune arme n’a été extraite de son étui.

Situation irrégulière en France et précédente interpellation

Lors des vérifications effectuées par les forces de l’ordre, il a été découvert que le suspect, originaire de Somalie, avait déjà été interpellé le 18 octobre dernier. À l’époque, il avait tenté de s’emparer de l’arme d’un agent de la sûreté ferroviaire de la SNCF à la gare de Lyon, dans le XIIe arrondissement de Paris. De plus, le suspect se trouvait en situation irrégulière en France et faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire (OQTF). Suite à cette interpellation précédente, sa garde à vue avait été levée et il avait été placé dans un établissement psychiatrique, d’après une source proche de l’affaire.

Lire aussi :   Jeune homme à Marseille entre la vie et la mort après une violente agression à la tête

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat d’Évry. Aujourd’hui, le suspect devait subir un examen de comportement afin de déterminer si son état de santé est compatible avec le maintien de sa garde à vue.