Suspect déféré pour agression et vol sauvage d’une femme à Marseille

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 55 ans a été présenté au parquet ce jeudi à l’issue de sa période de garde à vue, suite à une agression violente survenue près de la gare Saint-Charles à Marseille mardi matin. Le procureur a demandé sa mise en détention provisoire. La victime, une femme d’environ trente ans, a été violemment agressée et dévalisée alors qu’elle se dirigeait vers la gare.

Un homme soupçonné d’avoir violemment agressé une femme à Marseille est déféré devant le tribunal correctionnel

L’homme de 55 ans soupçonné d’avoir violemment agressé une femme en pleine rue à Marseille près de la gare Saint-Charles, dans le but de la dépouiller, a été présenté ce jeudi devant le parquet. Selon nos informations, il est déféré aujourd’hui au parquet de Marseille en vue de sa comparution devant le tribunal correctionnel à délai différé, avec des réquisitions de mandat de dépôt.

La victime âgée d’une trentaine d’années a été sauvagement rouée de coups durant près de quinze minutes ce mardi matin vers 04h45. Elle se rendait à la gare pour prendre un TGV vers Paris dans le cadre de son activité professionnelle, lorsqu’elle a croisé la route de son agresseur. Ce dernier lui a dérobé des bijoux, ainsi que son téléphone, son ordinateur portable et son sac à dos contenant divers effets personnels, selon les détails fournis par le parquet.

21 jours d’ITT pour la victime, qui est défigurée

La victime, conduite à l’hôpital, est sous le choc et présente des blessures qui la défigurent. À ce stade, elle s’est vu attribuer une incapacité totale de travail (ITT) de 21 jours. « La victime est méconnaissable », nous a confié une source proche de l’affaire ce mercredi. « Elle a reçu de très nombreux coups, notamment au visage, pendant de longues minutes interminables. »

Lire aussi :   Agression sexuelle présumée d'une femme de 87 ans à l'hôpital : Un homme suspecté à Thionville

Le suspect, qui prétend être un sans domicile fixe, est poursuivi pour des faits de « vol avec violences ». Il a été interpellé par les policiers ce mardi dans la soirée et nie les accusations portées contre lui.