Séquestration et ligotage d’un homme de 56 ans à Alès, contraint de retirer de l’argent

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Trois individus ont commis un cambriolage dans la résidence d’un résident à Alès hier soir. Après l’avoir immobilisé, ils l’ont dévalisé avant de le contraindre à retirer de l’argent à un distributeur automatique.

Violente agression à Alès : un homme ligoté et dépouillé chez lui

Un homme de 56 ans, atteint d’une maladie mentale, a été victime d’une violente agression à son domicile à Alès, dans le Gard, durant la nuit de lundi à mardi. Trois individus ont fait irruption de force dans son appartement et l’ont ligoté avant de le dépouiller, selon les informations obtenues par Abertzale.

La victime, résidant à proximité du centre-ville, a entendu des coups frappés à sa porte vers 22h30. Pensant qu’il s’agissait de ses amis, il a ouvert sans méfiance. À sa grande surprise, il s’est retrouvé face à deux hommes et une femme qui ont immédiatement pénétré de force dans son logement et l’ont violemment agressé. Le quinquagénaire a été rapidement ligoté avec du scotch et menacé de mort. Les agresseurs ont fouillé son appartement et dérobé plusieurs biens.

Menaces de mutilation et virement forcé

Les malfaiteurs ont ensuite contraint la victime à leur remettre de l’argent. Ils ont mis la main sur environ 500 euros en numéraire et ont poussé leur méfait encore plus loin. « Ils ont obligé la victime à appeler sa fille afin qu’elle lui fasse un virement immédiat », révèle une source proche de l’affaire. « L’un des agresseurs a commencé à lui entailler un doigt avec un couteau, en la menaçant de le sectionner si l’argent n’arrivait pas immédiatement sur son compte. »

Lire aussi :   Corruption à Marseille : Propos de 4500€ en liquide pour corrompre un policier arrêté sur une moto volée

Une fois que le virement a été effectué, les malfaiteurs ont contraint la victime à les accompagner jusqu’à un distributeur automatique de billets (DAB), où ils l’ont forcée à leur remettre son code. Une fois l’argent retiré, les trois complices ont abandonné la victime dans la rue et ont pris la fuite. Le quinquagénaire a réussi à se réfugier chez l’un de ses amis, qui a immédiatement donné l’alerte.

L’homme, présentant une blessure à un doigt et des traces de coups sur le corps, a été pris en charge par les services de secours et transporté à l’hôpital. À ce stade, une incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours lui a été attribuée. Les autorités ont ouvert une enquête pour vol en réunion, séquestration et enlèvement.