Saisie de 87 kg de cannabis et d’une arme de poing à Argenteuil : interpellation de cinq suspects

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

La semaine dernière, les forces de police ont démantelé un réseau de trafic de drogue dans le quartier d’Orgemont à Argenteuil (Val-d’Oise). Une quantité de plus de 87 kilos de résine et d’herbe de cannabis a été confisquée, ainsi que 4500 euros en espèces et une arme à feu. Cinq individus ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Opération « Place nette » : Découverte d’un important trafic de drogue à Argenteuil

Une opération de police baptisée « Place nette » a permis de mettre au jour un important trafic de stupéfiants dans le quartier d’Orgemont à Argenteuil, dans le Val-d’Oise. Les forces de l’ordre ont saisi plus de 87 kilos de cannabis, ainsi que de la cocaïne et une arme à feu, selon les informations recueillies par Abertzale.

Interpellations et saisies importantes

Les enquêteurs du commissariat d’Argenteuil ont découvert que ce trafic de drogue avait été établi dans le quartier depuis octobre dernier. Mardi, les policiers ont lancé l’opération « Place nette » dans le but de démanteler ce réseau. Lors de cette opération, les forces de l’ordre ont procédé à des contrôles des parties communes et des caves, ainsi qu’à des contrôles d’identité sur réquisition du procureur de la République. Des chiens spécialisés dans la recherche de stupéfiants et d’armes ont également été mobilisés, comme l’indique le site de la police nationale.

Au total, trois suspects ont été interpellés et placés en garde à vue. De plus, un appartement servant de cache pour les stupéfiants a été découvert. Durant la perquisition de ce logement, les forces de l’ordre ont saisi 81,1 kilos de résine de cannabis, ainsi que 6,3 kilos d’herbe de la même drogue. Une quantité d’environ 20 grammes de cocaïne, près de 4500 euros en espèces, une arme de poing et sept munitions de calibre 7,65 mm ont également été retrouvées.

Lire aussi :   Femme portée disparue après randonnée en raquettes à Isola 2000

Deux autres suspects ont été interpellés et placés en garde à vue le lendemain. Dans les affaires de trafic de drogue, la garde à vue peut durer jusqu’à 96 heures. L’enquête est toujours en cours et a été confiée au commissariat d’Argenteuil.