Rixe à la cité Louis-Gros à Avignon : un blessé grave et un policier mordu par un chien

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Une altercation a eu lieu dans le quartier Louis-Gros à Avignon (Vaucluse) durant la nuit de dimanche à lundi. Un individu âgé de 32 ans, déclare avoir été intentionnellement renversé par un conducteur et a subi de graves blessures. L’un de ses chiens a mordu un policier au bras.

Violente rixe dans la cité Louis-Gros à Avignon : un homme blessé et un policier attaqué par un molosse

Dans la nuit de dimanche à lundi, les policiers ont été appelés pour intervenir dans une violente rixe survenue dans la cité Louis-Gros à Avignon, dans le département du Vaucluse. Selon les informations obtenues par Abertzale, un homme âgé de 32 ans a été gravement blessé à la jambe et a dû être évacué à l’hôpital. Au cours de l’intervention, un policier a été mordu par un molosse. Ces informations ont été confirmées par La Provence.

Sur les lieux de l’incident, les forces de l’ordre ont rapidement tenté de comprendre la situation et de calmer les esprits. Il s’est avéré qu’il s’agissait en réalité d’un différend entre voisins qui a dégénéré. L’un des protagonistes a lâché ses deux chiens de type American Staffordshire Terrier, et l’un de ces molosses en liberté a attaqué et mordu le bras d’un policier adjoint.

Le propriétaire des chiens, âgé de 32 ans, se trouvait également sur les lieux, dans un état d’excitation avancé. Il présentait une fracture ouverte à la jambe et a affirmé avoir été intentionnellement percuté par un homme au volant d’une voiture. Par ailleurs, les policiers ont découvert deux couteaux qui auraient été utilisés pendant la violente rixe.

Lire aussi :   Viroflay : Un domicile frappé et dépouillé en pleine nuit, couple de septuagénaires victime

120 jours d’ITT et enquêtes ouvertes

L’homme blessé à la jambe a été immédiatement transporté à l’hôpital d’Avignon. Les médecins ont évalué son incapacité totale de travail (ITT) à 120 jours. Quant au policier mordu par le molosse, il a également été conduit à l’hôpital, mais son état ne suscite aucune inquiétude.

Les enquêteurs du groupe d’appui judiciaire (GAJ) nuit ont procédé à des constatations sur les lieux de l’incident. Des vidéos provenant de témoins ont été récupérées et seront utilisées pour éclaircir les circonstances de l’affrontement. Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes, l’une portant sur la violente rixe et l’autre sur l’attaque du policier par le chien.