Refus d’obtempérer dans les Landes : Un homme blessé par le tir d’un gendarme

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Lors d’une intervention pour un refus d’obtempérer dans les Landes, un gendarme a fait usage de son arme et blessé légèrement le chauffard. Ce dernier a été immédiatement arrêté et placé en garde à vue.

Un chauffard blessé par un gendarme lors d’une intervention à Saint-Vincent-de-Tyrosse

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Saint-Vincent-de-Tyrosse dans les Landes, un chauffard d’une trentaine d’années a été blessé par le tir d’un gendarme lors d’une intervention pour un refus d’obtempérer, rapporte Sud Ouest. Le suspect, légèrement blessé, a été placé en garde à vue.

Il était environ 2 heures du matin lorsque l’automobiliste a refusé de se soumettre au contrôle des forces de l’ordre. Malgré les injonctions, le chauffard a poursuivi sa route avant de s’arrêter sur une route départementale. Le colonel Stéphane Procédès, commandant du groupement de gendarmerie des Landes, précise que le suspect a de nouveau refusé de se soumettre aux injonctions, ce qui a obligé le gendarme à faire usage de son arme.

Le conducteur aurait foncé sur l’un des militaires, qui a alors ouvert le feu, blessant le chauffard. Ce dernier a été interpellé et conduit à l’hôpital de Dax. Son état de santé est stable. Il a été interrogé ce dimanche matin dans les locaux des gendarmes.

Enquête ouverte pour déterminer les circonstances et les motivations de l’incident

Une enquête a été ouverte pour établir le profil du suspect et retracer le déroulement exact des faits. Parallèlement, une seconde procédure est en cours pour confirmer que le gendarme a fait usage de son arme conformément aux règles établies.

Lire aussi :   Découverte dans une chambre d'hôtel à Laval : deux armes de poing, 9000€ en liquide et de la drogue.