Quartier des Moulins à Nice : Deux mineurs blessés par des tirs à la Kalachnikov

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Hier soir, des tirs ont été entendus dans le quartier des Moulins à Nice. Deux mineurs ont été blessés, dont un gravement. Les responsables des coups de feu sont actuellement en fuite.

Deux mineurs blessés par balles à Nice

Deux mineurs ont été blessés par balles hier soir dans le quartier des Moulins à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Selon nos informations, l’une des victimes est dans un état grave. Les tirs ont été effectués à l’aide d’une Kalachnikov.

Les coups de feu ont retenti vers 22 heures. Au moins deux suspects ont réussi à prendre la fuite. Selon les premiers éléments de l’enquête, sept coups de feu ont été tirés. Il est également important de noter que l’une des victimes avait déjà été blessée par arme blanche la semaine dernière, comme nous l’a confié une source proche de l’affaire.

Le maire de Nice réagit vivement

Sur les réseaux sociaux, le maire de Nice, Christian Estrosi, a vivement réagi à cet événement tragique. Il a déclaré : « Deux mineurs ont été ce soir impliqués dans une fusillade aux Moulins et sérieusement blessés par des tirs de kalachnikov au même endroit que la semaine dernière. Je demande au préfet de tout mettre en œuvre pour retrouver les auteurs. »

Il a également ajouté dans un tweet : « Il faut mener une lutte sans merci face au trafic de drogue et rétablir l’ordre durablement aux Moulins. »

Des constatations sont actuellement en cours sur place et un périmètre de sécurité a été établi.

Il est important de souligner que ce même quartier avait récemment été le théâtre d’un important coup de filet des policiers. En effet, une enquête sur un vaste réseau de trafic de drogue et de blanchiment d’argent avait conduit à l’interpellation de 14 suspects, ainsi qu’à la saisie de près de 186 kg de résine de cannabis, 9 kg d’herbe de cannabis, 900 grammes de cocaïne, 125 815 euros en numéraire et plusieurs armes à feu, comme l’a annoncé le parquet.

Lire aussi :   Agressée par une femme mécontente, quatre infirmières aux urgences de l'hôpital d'Arles