Projet d’attentat contre les « mécréants » déjoué par la DGSI

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un adolescent de 16 ans a été arrêté cette semaine par les policiers de la DGSI pour avoir planifié une action violente envers des personnes qu’il qualifie de « mécréantes ». Il a été mis en examen et placé en détention. Un deuxième suspect, d’origine tchétchène, avait déjà été incarcéré en juillet dernier dans cette affaire.

Projet d’attentat déjoué par la DGSI : un adolescent de 16 ans interpellé

Quatre jours après l’attentat au lycée Gambetta d’Arras, les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont arrêté un adolescent de 16 ans en Seine-et-Marne. Ce dernier a été placé en garde à vue pour son implication dans un projet d’action violente. Il était en contact avec Romain T., un jeune homme de 18 ans d’origine tchétchène déjà en détention provisoire, selon les informations du Parisien. Les deux individus, ainsi qu’un troisième complice présumé, auraient envisagé des attaques contre des cibles accusées de blasphème contre l’islam.

L’adolescent a été interpellé ce mardi à son domicile. Il est soupçonné d’avoir collaboré avec Romain T., incarcéré depuis le 11 juillet dernier pour

« association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Le duo, accompagné d’un troisième complice, aurait planifié des attaques contre des personnes considérées comme ayant commis des blasphèmes contre l’islam. Romain T. serait à l’origine de ce projet terroriste visant à s’en prendre à des personnes qualifiées de « mécréantes ».

Romain T. : un individu « très radicalisé et très dangereux »

Les investigations ont révélé que ces jeunes se revendiquaient de l’idéologie du groupe État islamique (EI), bien qu’ils n’aient pas formellement prêté allégeance à l’organisation terroriste. Romain T. est décrit comme étant « très radicalisé et très dangereux », avec un « goût prononcé pour la violence ». Il avait déjà été signalé pour des menaces envers des enseignants et était fiché S (pour sûreté de l’État) par la DGSI.

Lire aussi :   Fosses, Val-d'Oise : Un homme de 36 ans poignardé à mort lors d'une rixe au centre-ville

L’adolescent arrêté a été présenté ce jeudi à un juge antiterroriste, mis en examen et écroué, conformément aux réquisitions du parquet national antiterroriste (PNAT).