Policier violemment agressé à Montélimar en se rendant au travail

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un agent de police se rendant à son service au commissariat de Montélimar (Drôme) a été violemment attaqué vendredi dernier en fin de journée suite à un accident de la route. Le policier a subi une fracture du nez et a été déclaré inapte au travail pendant cinq jours.

Un policier agressé en sortant de chez lui à Montélimar

Un policier a été violemment agressé vendredi 20 octobre vers 17 heures alors qu’il se rendait à son travail à Montélimar. Selon les informations rapportées par Le Dauphiné, le fonctionnaire a été victime d’une agression de la part d’un automobiliste qui le dépassait en faisant des appels de phares.

Le policier, arrêté à un stop, a été percuté à l’arrière par l’autre conducteur. Partiellement vêtu de son uniforme, il est descendu de son véhicule pour s’adresser à l’automobiliste en cause. Ce dernier, qui sentait fortement l’alcool, avait un enfant de 4 à 5 ans à bord de sa voiture. Il aurait accusé le policier de lui avoir coupé la route. La situation a rapidement dégénéré lorsque le policier a fait état de sa qualité. L’automobiliste est devenu hystérique, insultant et frappant le policier au visage à cinq reprises.

Fracture du nez et cinq jours d’ITT

Des témoins de la scène, alertés par les appels à l’aide, sont intervenus pour mettre fin à l’agression. Cependant, l’automobiliste ne s’est pas arrêté là. Selon le policier, il serait remonté dans son véhicule et aurait foncé sur les personnes présentes, y compris un témoin qui tentait de venir en aide au policier. Le fonctionnaire a subi une fracture du nez et a été déclaré en Incapacité Temporaire de Travail (ITT) pour une durée de cinq jours. Il a déposé plainte contre son agresseur, qui a pris la fuite.

Lire aussi :   Interpellation en flagrant délit en pleine nuit de trois cambrioleurs en situation irrégulière à Rueil-Malmaison

Une enquête a été ouverte afin d’identifier et de retrouver l’agresseur. Les témoins présents sur les lieux seront également interrogés dans le cadre de l’enquête.