Policier municipal des Côtes-d’Armor crevait les pneus des voitures lors d’un conflit avec des habitants

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un agent de police municipale âgé de 56 ans, sans aucun passé judiciaire, a été mis sous contrôle judiciaire après avoir été soupçonné d’avoir perpétré une série de vandalisme sur des véhicules à Tréguier, ainsi que dans quatre communes voisines des Côtes-d’Armor. Son procès est prévu pour le 26 janvier prochain.

Un policier municipal soupçonné de dégradations de véhicules dans les Côtes-d’Armor

Un policier municipal âgé de 56 ans fait l’objet d’une enquête pour une série de dégradations de véhicules à Tréguier et dans quatre communes voisines des Côtes-d’Armor. Le parquet de Saint-Brieuc a annoncé que l’individu, qui n’a aucun antécédent judiciaire, sera jugé le 26 janvier prochain pour des actes commis entre septembre et novembre derniers.

Des conflits avec les victimes

Le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz, a précisé que de nombreux véhicules ont été endommagés, principalement par la crevaison des quatre pneumatiques. L’enquête menée par les gendarmes de Tréguier et Lannion a conduit à l’arrestation du suspect le mardi 28 novembre. Le policier municipal a reconnu une partie des faits, expliquant qu’il avait des conflits avec les victimes en raison de sa fonction au sein de la mairie de Tréguier. Ces conflits auraient motivé les actes de vandalisme.

Malgré la demande du parquet de placer le suspect en détention provisoire, le juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé d’un strict contrôle judiciaire. Cette mesure lui interdit tout contact avec les victimes et de s’approcher de leur domicile. L’enquête se poursuivra pour déterminer si le suspect est impliqué dans d’autres faits similaires.

Lire aussi :   Plainte pour diffamation déposée par Karim Benzema contre Éric Zemmour