Plainte de Karim Benzema contre Gérald Darmanin pour accusation de liens avec les Frères musulmans

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Karim Benzema a intenté une action en justice contre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, l’accusant de diffamation. Cette démarche juridique fait suite aux déclarations du ministre en octobre dernier, où il a accusé Karim Benzema d’avoir des liens notoires avec les Frères musulmans.

Karim Benzema porte plainte contre Gérald Darmanin pour diffamation

Karim Benzema, ancien attaquant du Real Madrid et actuellement joueur du club saoudien d’Al-Ittihad, a déposé une plainte officielle contre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour diffamation. Cette démarche fait suite aux déclarations publiques de Darmanin en octobre dernier, où il avait affirmé que Benzema était « en lien notoire » avec les Frères musulmans, une organisation islamiste. L’information a été révélée par RTL.

La plainte a été déposée auprès de la Cour de justice de la République (CJR), seule juridiction compétente pour juger les membres du gouvernement. Le dossier, qui compte 92 pages au total, comprend principalement 80 pages d’articles de presse en annexe.

Dans son argumentation, Karim Benzema insiste sur le fait qu’il n’a aucun lien avec les Frères musulmans. Il met en avant l’impact négatif de ces affirmations sur son honneur et sa réputation. Son avocat, Me Hugues Vigier, dénonce une « instrumentalisation politique » et exprime son indignation auprès de RTL en déclarant : « On jette comme ça en pâture, à l’opprobre général, des gens, juste pour faire un coup de communication fausse. Avec des conséquences familiales pour ses proches aussi qui sont considérables. »

Me Vigier ajoute également : « On sème la division en France, on a un tas de gens qui ne comprennent pas ce genre de propos, certains qui excluent Karim Benzema et certains qui se sentent exclus à travers ce qu’on dit de lui ».

Lire aussi :   Un homme de 18 ans poignardé à mort à Saint-Dizier, un suspect en garde à vue

Les déclarations de Gérald Darmanin et le contexte de l’affaire

Cette affaire a débuté lorsque Gérald Darmanin a accusé Karim Benzema, lors d’une intervention sur CNews le 16 octobre dernier, d’entretenir un « lien notoire » avec les Frères musulmans. Ces accusations ont été formulées peu de temps après qu’une publication de l’ex-international français sur le réseau social X ait exprimé sa solidarité envers les habitants de Gaza, victimes de bombardements injustes.

Darmanin avait alors déclaré : « On peut se demander ce que fait un footballeur à tweeter une opinion politique et que, quand il le fait, il le fait de façon sélective. Je pense personnellement que ça cache quelque chose et ne pas le voir c’est être naïf », argumentant ainsi sa position envers Benzema.