Parents grièvement blessés à Vaux-sur-Mer suite à une attaque à la barre à mine : appel à la police

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un homme de 49 ans s’est dénoncé à la police après avoir violemment attaqué ses parents avec une barre à mine. Le couple a été retrouvé très gravement blessé à Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime) et a été transporté à l’hôpital dans un état critique. La police judiciaire a été chargée de mener l’enquête.

Tentative de meurtre à Vaux-sur-Mer : un homme de 49 ans interpellé après avoir grièvement blessé ses parents

Un homme âgé de 49 ans a été appréhendé à Vaux-sur-Mer, en Charente-Maritime, après avoir violemment agressé ses parents à l’aide d’une barre à mine. L’agresseur a lui-même alerté la police. Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital dans un état critique, selon une source proche de l’affaire.

Une agression violente

Les services de police ont reçu un appel de cet individu vers 14h30 le vendredi 29 décembre dernier. Au cours de la conversation, il a informé l’agent au bout du fil qu’il avait attaqué violemment ses parents et que ces derniers étaient étendus dans une mare de sang.

Les policiers du commissariat de Royan se sont immédiatement rendus sur les lieux, situés dans une zone résidentielle du centre de Vaux-sur-Mer, une commune de 4000 habitants. Sur place, ils ont découvert que les deux victimes étaient gravement blessées à la tête. Quant à l’agresseur, il s’est rendu sans opposer de résistance et a été placé en garde à vue.

Les secours ont rapidement pris en charge les victimes et les ont transportées en urgence absolue à l’hôpital de Royan. Lors de ses premières déclarations, le suspect a indiqué qu’il n’avait pas supporté que ses parents fassent référence à son instabilité psychiatrique. Afin de déterminer si son état de santé permettait de poursuivre sa garde à vue, il devait faire l’objet d’un examen comportemental. La direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de La Rochelle a été chargée de mener les investigations.

Lire aussi :   Dealer de cannabis à Lyon propose de la drogue à un policier de la BAC en civil

Le parquet de Saintes n’a pas répondu à nos sollicitations cette semaine.