Mystérieuse disparition de Luca : Trois hommes mis en examen pour meurtre en Haute-Garonne

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Trois individus âgés de 19 à 21 ans ont été inculpés pour « meurtre en bande organisée et incendie criminel » suite à la disparition de Luca, âgé de 20 ans, le 19 janvier dernier. Cette affaire, qui semble être liée à une dette liée au trafic de drogue, a mené à la découverte de la voiture brûlée du jeune homme à Cardeilhac, mais son corps reste introuvable.

Trois hommes mis en examen pour meurtre en bande organisée et destruction de biens par incendie dans l’affaire de la disparition de Luca

Trois hommes âgés de 19 à 21 ans ont été mis en examen ce vendredi pour les charges de « meurtre en bande organisée et destruction de biens par incendie » dans l’affaire de la disparition de Luca, un jeune homme de 20 ans originaire de Cugnaux, près de Toulouse (Haute-Garonne). L’information a été rapportée par La Dépêche et France Bleu. Luca aurait été victime d’un meurtre lié à une dette de trafic de drogue et son corps n’a pas encore été retrouvé.

Luca avait quitté son domicile à Cugnaux pour rencontrer deux connaissances à Portet-sur-Garonne, mais il n’est jamais revenu. Des témoins ont rapporté avoir entendu des cris aux alentours de 22 heures, à l’endroit où Luca avait rendez-vous pour la dernière fois. Peu après, sa voiture, une Volkswagen Golf, a été retrouvée entièrement brûlée à plus de 80 kilomètres de là, dans la forêt domaniale de Cardeilhac. Les enquêteurs ont découvert des images de vidéosurveillance montrant un conducteur portant les vêtements de la victime et essayant de se faire passer pour elle dans une station-service.

Lire aussi :   Suspect arrêté après le meurtre d'une femme de 85 ans à Forbach

Les soupçons se sont rapidement portés sur les deux hommes avec qui Luca avait passé sa soirée, ainsi que sur un troisième individu qui aurait conduit sa voiture. Ces trois suspects étaient déjà connus des services de police pour leur implication dans le trafic de stupéfiants. L’un d’entre eux était même sous surveillance électronique suite à une condamnation antérieure.

Une dette de plusieurs milliers d’euros au cœur du drame

Selon les premiers éléments de l’enquête rapportés par La Dépêche, cette affaire serait liée à une dette de plusieurs milliers d’euros liée au trafic de drogue. Luca aurait insisté pour récupérer l’argent qu’il avait prêté aux suspects, ce qui aurait dégénéré en une altercation fatale.

La disparition de Luca a été signalée par sa mère, inquiète de ne pas avoir de nouvelles de son fils. Le jeune homme, engagé dans la vie active en tant que co-fondateur d’une entreprise de location de voitures, envisageait d’élargir son activité. Tandis que les recherches se poursuivent pour retrouver son corps, notamment dans un point d’eau du Comminges, le parquet de Toulouse a demandé la mise en détention provisoire des trois suspects.