Mis en examen et écroué, un CRS de Côte-d’Or accusé de tentative de meurtre sur sa compagne

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un agent de CRS a été arrêté chez lui à Laperrière-sur-Saône (Côte-d’Or) dimanche après s’être barricadé suite à une agression sur sa compagne. Un important dispositif de gendarmerie a été déployé, notamment avec l’intervention de l’antenne du GIGN. Le suspect a été inculpé pour tentative de meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire.

Un policier de la CRS soupçonné d’agression sur sa conjointe

Dimanche dernier, dans le village de Laperrière-sur-Saône en Côte-d’Or, une altercation au sein d’un couple a conduit à des événements dramatiques. Le conjoint, un policier de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS), est soupçonné d’avoir agressé sa conjointe, sans toutefois utiliser son arme de service, selon le parquet de Dijon qui a confirmé cette information rapportée par le Bien Public.

Une intervention de l’AGIGN pour maîtriser le policier

Après que la victime a réussi à s’échapper, le policier s’est retranché chez lui, ce qui a nécessité l’intervention de l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie (AGIGN) de Dijon. Un important déploiement des forces de l’ordre a eu lieu, les gendarmes craignant que le policier ne soit armé et que la situation ne dégénère.

Finalement, le CRS s’est rendu aux gendarmes en fin de journée à l’issue de négociations prolongées. Il a été immédiatement placé en garde à vue, puis déféré et mis en examen pour « tentative d’homicide » sur sa conjointe. Malgré l’absence d’antécédents judiciaires et de plaintes antérieures de la part de la victime, le juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé de le placer en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet. Ce dernier a toutefois précisé que les blessures infligées à la victime, bien que violentes, ne sont pas d’une extrême gravité.

Lire aussi :   Mis en examen et écroué, un mineur de 17 ans à Strasbourg pour tentative d'assassinat sur son père

L’enquête, qui est désormais sous la responsabilité du parquet de Dijon, se poursuit afin de faire toute la lumière sur cette affaire. Une information judiciaire a été ouverte pour « tentative d’homicide volontaire sur conjoint ».

Il convient de noter qu’un autre policier âgé de 46 ans a été mis en examen pour les mêmes faits en septembre dernier dans le même département, avant d’être placé en détention provisoire. Dans cette affaire, la victime avait été grièvement blessée.