Interpellation par les policiers d’un homme tenant un couteau près d’une école à Bièvres

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 21 ans, muni d’un couteau, a été appréhendé par les forces de police à Bièvres, dans le département de l’Essonne, ce mardi après-midi. De plus, il est soupçonné d’avoir porté des coups de couteau à son cousin. Par conséquent, il a été placé en garde à vue.

Un homme interpellé par la police après avoir poignardé son cousin à Bièvres

Un homme de 21 ans a été appréhendé par les policiers à Bièvres (Essonne) cet après-midi, alors qu’il se trouvait à proximité d’une école, tenant un couteau en main. Selon les informations obtenues par Abertzale, le suspect a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir poignardé son cousin peu avant son arrestation et de lui avoir volé son portefeuille.

Les policiers ont été alertés vers 15 heures de la présence d’un homme torse nu, armé d’un couteau, à l’angle des rues de Paris et des Écoles, à proximité de l’école élémentaire des Castors. Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues sur les lieux et ont mis en joue le suspect, lui ordonnant de lâcher son arme. Une source proche de l’enquête a déclaré qu’il était particulièrement agité et tenait des propos incohérents.

Finalement, l’homme a accepté de poser son couteau par terre, ce qui a permis aux policiers de le maîtriser et de le menotter. Pendant ce temps, un autre homme s’est présenté aux forces de l’ordre, affirmant être le cousin du suspect. Selon le récit du cousin, alors qu’ils étaient ensemble à son domicile, le suspect lui a volé son portefeuille avant de lui asséner deux coups de couteau, dont l’un l’a légèrement blessé à la tête. L’agresseur a ensuite quitté le logement de son cousin, situé à quelques centaines de mètres du lieu de son interpellation.

Lire aussi :   Touriste violée sur le Champ-de-Mars à Paris : Un suspect arrêté

Une intervention de police qui aurait pu mal tourner

Le mis en cause, originaire de la République démocratique du Congo, a été emmené au commissariat de Palaiseau où sa garde à vue lui a été notifiée. Il devra passer un examen de comportement afin de déterminer si son état de santé est compatible avec cette mesure de privation de liberté. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

Claude Carillo, délégué zonal du syndicat Alliance Police Nationale de l’Essonne, souligne que cette intervention de police aurait pu très mal se passer. Grâce à l’intervention rapide et professionnelle des policiers, un drame a probablement été évité.