Interpellation en flagrant délit d’un cambrioleur de 28 ans évadé de prison à Nanterre

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu de 28 ans a été arrêté par les agents de la Brigade Anti-Criminalité après avoir commis un cambriolage dans un appartement à Nanterre (Hauts-de-Seine) dimanche soir. Le suspect était en cavale après avoir omis de retourner à sa prison dans le cadre de sa libération conditionnelle.

Un cambrioleur présumé arrêté à Nanterre après un vol par effraction

La brigade anticriminalité (BAC) de Nanterre a procédé à l’interpellation d’un homme de 28 ans suspecté de cambriolage ce dimanche soir. L’individu, qui était en fuite après avoir violé son régime de semi-liberté suite à une condamnation, a été placé en garde à vue, selon les informations recueillies par Abertzale.

Les policiers ont été alertés par un témoin vers 20 heures, signalant un cambriolage en cours. Ce témoin avait observé un individu s’introduire par effraction dans un logement situé sur le boulevard de la Seine. Rapidement arrivés sur les lieux, les agents de la BAC ont constaté que le logement avait été entièrement fouillé mais que le cambrioleur n’était plus présent. Un témoin leur a alors indiqué que le suspect venait juste de quitter les lieux.

Découverte du butin et enquête en cours

Une opération de recherche a été lancée dans le secteur, et les forces de l’ordre ont repéré un individu portant un gros sac dans le jardin d’une maison voisine. L’homme a été arrêté immédiatement. Son sac contenait deux appareils photo, un ordinateur, une console de jeux, un sabre et deux armes de poing. Une source proche de l’enquête a déclaré que le butin correspondait à plusieurs cambriolages ou agressions, et les enquêteurs doivent maintenant déterminer les lieux où ces différents délits ont été commis.

Lire aussi :   Cambriolage d'une maison à Lognes : Interpellation de deux jeunes filles de 10 et 13 ans

Le suspect, déjà connu des services de police, a été conduit au commissariat de Nanterre, chargé des investigations. Il est à noter qu’il n’avait pas respecté les conditions de sa semi-liberté en ne retournant pas à l’établissement pénitentiaire comme prévu, souligne la même source.

La semaine dernière, à Rueil-Malmaison, les policiers de la BAC ont également procédé à l’interpellation de trois cambrioleurs en flagrant délit pendant la nuit. Tous les individus étaient en situation irrégulière en France.