Interpellation de quatre suspects de 17 et 18 ans après le dépouillement d’une femme ligotée chez elle à Paris

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Quatre individus, âgés de 17 et 18 ans, ont été arrêtés ce matin par les enquêteurs du 1er district de police judiciaire de Paris. Ils sont suspectés d’avoir commis un cambriolage violent au domicile d’une femme dans le XVIIe arrondissement de la capitale en avril dernier.

Quatre suspects placés en garde à vue pour un violent cambriolage à Paris

Les enquêteurs du premier district de police judiciaire (DPJ) de Paris ont placé en garde à vue quatre jeunes suspects, déjà connus des services de police, ce jeudi matin, selon les informations d’Abertzale. Les suspects, âgés de 17 et 18 ans, sont soupçonnés d’avoir commis un violent cambriolage au domicile d’une femme originaire du Qatar, en avril dernier, dans le XVIIe arrondissement de Paris.

Les détails du cambriolage et l’arrestation des suspects

Le jeudi 13 avril vers 14 heures, un inconnu sonne à la porte de l’appartement de la victime, situé près de la rue de Courcelles. Cette dernière ouvre. L’homme lui propose de la drogue, mais elle refuse et referme la porte. Peu de temps après, alors qu’elle quitte son appartement avec un ami, trois hommes encagoulés et gantés surgissent et la poussent violemment à l’intérieur du logement. Les agresseurs entrent à leur tour et l’un d’eux saisit un couteau dans la cuisine pour menacer les deux victimes. Celles-ci sont ensuite conduites dans une chambre et séquestrées.

Pendant ce temps, les deux autres malfaiteurs fouillent l’appartement et dérobent de la maroquinerie de luxe d’une valeur estimée à 20 000 euros. Les deux victimes sont ensuite ligotées et bâillonnées, tandis que les auteurs prennent la fuite.

Lire aussi :   Chute mortelle du 4e étage à Maisons-Alfort : Décès d'une fillette de 6 ans

Après sept mois d’investigations qui ont permis d’identifier les quatre suspects, les policiers du 1er DPJ les ont placés en garde à vue ce jeudi matin. Deux d’entre eux, âgés de 17 ans et domiciliés à Créteil, étaient déjà incarcérés dans le cadre d’une autre affaire. Le premier a été extrait de sa cellule de prison à Fleury-Mérogis (Essonne), tandis que le second a été extrait du centre de détention pour mineurs à Porcheville (Yvelines). « Il s’agit de deux mineurs déjà bien connus des services de police, notamment pour des faits d’association de malfaiteurs, cambriolage et violences », confie une source proche de l’affaire.

Les deux autres suspects ont été interpellés à leur domicile à Aubergenville (Yvelines) et dans le XXe arrondissement de Paris, dès 6 heures ce matin. « Ils sont eux aussi connus des services de police pour des faits d’association de malfaiteurs », poursuit notre source. « L’un a également des antécédents judiciaires pour vol à main armée, ainsi que pour enlèvement et séquestration ».

Des perquisitions ont été réalisées au domicile des quatre hommes. Un manteau porté par l’un des suspects mineurs le jour des faits a notamment été saisi. Les quatre auteurs présumés pourraient être déférés ce samedi. Les enquêteurs vont notamment chercher à déterminer s’ils ont pu commettre d’autres cambriolages du même style.