Interpellation de quatre hommes en plein cambriolage du domicile d’une directrice de Chaumet à Boulogne-Billancourt

Quatre individus ont été arrêtés en flagrant délit de cambriolage dans la résidence d’une directrice de la maison de joaillerie Chaumet à Boulogne-Billancourt. L’intervention a été menée par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) tôt ce dimanche matin.

Quatre suspects interpellés en flagrant délit de cambriolage chez une directrice de Chaumet

Selon les informations d’Abertzale, quatre individus âgés de 17 à 24 ans ont été arrêtés ce dimanche matin à Boulogne-Billancourt pour un cambriolage en cours chez une directrice de la maison de joaillerie Chaumet, appartenant au groupe LVMH. Les suspects ont été placés en garde à vue.

Les quatre hommes, cagoulés et arrivant à bord d’une voiture, se sont introduits dans le domicile de la victime vers 05h45. Armés d’une fausse arme à feu, ils ont volé des articles de maroquinerie de luxe. Cependant, ils ne savaient pas que les policiers de la brigade anticriminalité de nuit des Hauts-de-Seine (BAC 92N) et de la BAC de Boulogne-Billancourt étaient postés derrière la porte, prêts à intervenir. Les suspects ont été immédiatement appréhendés. Une source proche de l’affaire a déclaré : « La victime dormait à l’étage et n’a rien entendu. »

Une enquête en cours pour déterminer le profil des suspects et les circonstances du cambriolage

Deux des suspects sont mineurs, âgés de 17 ans, tandis que les deux autres ont respectivement 18 et 24 ans. Ils sont originaires des Hauts-de-Seine, de la Seine-et-Marne et de l’Essonne. Une enquête a été ouverte afin de déterminer le profil de ces individus, ainsi que les modalités par lesquelles ils ont obtenu l’adresse de leur victime, notamment s’ils ont effectué des repérages au préalable.

Lire aussi :   Braqué et dépouillé à l'hôtel à Montpellier après une nuit avec une jeune femme rencontrée en ligne

Ces derniers mois, plusieurs personnalités ont été victimes de home-jackings ou de cambriolages à leur domicile. Parmi elles, l’animateur Patrick Sébastien à Boulogne-Billancourt, le présentateur Bruno Guillon dans les Yvelines, et le champion de MMA Ciryl Gane à Nogent-sur-Marne, lorsqu’il était en plein combat à l’Accor Arena à Paris en septembre dernier. Les enquêteurs ont pu établir que le même homme, Karim Z., serait le commanditaire présumé de ces deux dernières affaires. Il se trouve actuellement en détention provisoire.