Interpellation à Vichy : homme arrêté avec pistolet-mitrailleur, fusil à pompe, cannabis et 26 000 euros

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Les forces de police de Vichy (Allier) ont arrêté un trafiquant qui avait été attaqué à plusieurs reprises. Lors des perquisitions effectuées dans sa voiture et à son domicile, les enquêteurs ont trouvé plusieurs armes à feu, plus de 26 000 euros en espèces et du cannabis. Le suspect a été présenté au juge en vue de sa mise en examen.

Tentative d’homicide à Vichy : Un homme déféré pour blanchiment et détention illégales d’armes

Un homme qui a été victime d’une tentative d’homicide à l’arme blanche à Vichy (Allier) a été déféré ce vendredi en vue de sa mise en examen pour blanchiment et détention illégales d’armes, selon les informations d’Abertzale.

Cette affaire a débuté mercredi par des coups de couteau dans une petite commune voisine de Vichy. Il s’agit d’un différend qui a dégénéré entre un homme et son ex-compagne. Les forces de l’ordre sont rapidement arrivées sur les lieux et ont découvert que l’homme avait des blessures à l’arme blanche au niveau de l’abdomen. La victime a été transportée à l’hôpital tandis que la suspecte a été placée en garde à vue.

Au centre hospitalier, les policiers ont découvert que l’homme, âgé d’une trentaine d’années, avait sur lui près de 2000 euros en petites coupures. Selon une source proche de l’affaire, il a été incapable d’expliquer la provenance de cet argent. Il est important de noter que l’homme a déjà été condamné par le passé pour trafic de stupéfiants et a passé plusieurs années en prison. Cette découverte a donc conduit à l’ouverture d’une deuxième enquête par la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Vichy.

Lire aussi :   Happé par un RER C, un jeune homme de 21 ans meurt après avoir fait un malaise à Paris

14 500 euros en liquide et des armes saisies chez le suspect

La police a fouillé la voiture du suspect et y a trouvé environ 10 000 euros en liquide, dissimulés dans l’habitacle. Une perquisition a également été menée à son domicile, où les enquêteurs ont découvert un pistolet-mitrailleur Skorpion de calibre 7,65, ses deux chargeurs, un fusil à pompe à canon scié de calibre 12 avec plusieurs munitions, ainsi que deux armes de poing à gaz. En plus de cela, près de 14 500 euros en numéraire et 300 grammes de résine de cannabis ont été saisis.

Le suspect a été placé en garde à vue dès sa sortie de l’hôpital jeudi après-midi, et il a été déféré ce vendredi en fin de journée en vue de sa mise en examen. Selon la même source, il semble qu’il se soit relancé dans le trafic de drogue et qu’il ne s’agisse pas d’un trafic d’armes. Une information judiciaire a été ouverte et les investigations sont désormais confiées à la police judiciaire de Clermont-Ferrand.