Interpellation à Reims d’un homme armé criant « Allah akbar » devant le commissariat

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu, portant plusieurs couteaux et faisant des menaces, a été neutralisé et arrêté devant le commissariat de Reims ce lundi à midi. Il a été ensuite placé en détention provisoire.

Un homme maîtrisé après avoir menacé des policiers à Reims

Un individu s’est rendu à l’hôtel de police de Reims (Marne) ce lundi vers 13 heures et a proféré des menaces envers les policiers en brandissant plusieurs couteaux, tout en criant « Allah akbar », selon les informations obtenues par Abertzale. Heureusement, il a été rapidement neutralisé grâce à l’utilisation d’un pistolet à impulsion électrique (PIE) et a été arrêté. Aucune personne n’a été blessée lors de l’incident.

Le suspect, qui a été placé en garde à vue, est déjà connu des forces de l’ordre, d’après plusieurs sources. Les démineurs ont inspecté son véhicule, stationné à proximité du commissariat, mais aucun objet dangereux n’a été découvert.

Le syndicat Unité SGP Police FO réagit à cette tentative d’attaque

Le syndicat Unité SGP Police FO zone Est a vivement condamné cette « tentative d’attaque ignoble » et a exprimé son soutien aux policiers du commissariat de Reims. « Nous saluons nos collègues et les félicitons pour l’interpellation de cet individu », a déclaré Éric Henry, délégué national du syndicat Alliance Police Nationale. Il a également souligné que sans l’intervention rapide des policiers, un meurtre aurait pu se produire. Cette situation démontre, une fois de plus, que les policiers sont des cibles en raison de leur représentation de l’État et de la République.

Une enquête a été ouverte afin d’éclaircir les motivations et le profil de cet homme. Les autorités mèneront des investigations approfondies pour obtenir davantage d’informations à ce sujet.

Lire aussi :   Le corps de Paul Martinez, disparu depuis le 5 novembre, repêché dans le Rhône à Avignon