Incendie au Parc Kalliste à Marseille : Décès d’un enfant de 4 ans

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s’est déclaré dans un appartement situé dans la cité du Parc-Kalliste à Marseille, provoquant la mort d’un enfant âgé de quatre ans. Quatre adultes et cinq enfants ont également été hospitalisés, dont certains dans un état grave. À ce stade, l’hypothèse d’un accident est privilégiée et une enquête a été ouverte.

Un enfant de 4 ans décède dans un incendie à Marseille

Le parquet de Marseille a confirmé hier soir le décès d’un enfant âgé de 4 ans suite à un incendie survenu dans un immeuble de la cité du Parc-Kalliste. L’enfant résidait au 5ème étage de l’immeuble et est décédé par asphyxie malgré l’intervention rapide du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille. Le feu s’est déclaré dans un appartement situé au 2e étage.

Quatre adultes et cinq enfants, qui vivaient dans le même appartement, sont actuellement hospitalisés, certains dans un état grave. Une personne présente dans l’appartement où l’incendie a commencé a également été grièvement brûlée et est toujours hospitalisée. Une personne résidant au troisième étage de l’immeuble est également en cours d’hospitalisation. Trois autres personnes qui vivaient dans un autre appartement du 3ème étage ont pu sortir de l’hôpital plus tôt dans la journée.

Une enquête ouverte pour déterminer les causes de l’incendie

Une enquête pour homicide et blessures involontaires a été ouverte par la Division de la criminalité territoriale (DCT). Le parquet de Marseille privilégie actuellement l’hypothèse d’un départ de feu accidentel. Les marins-pompiers ont maîtrisé l’incendie, qui s’est déclaré vers 04h30 dans un appartement du 2e étage. Ils sont restés sur place jusqu’à 8 heures ce matin. L’origine de l’incendie reste à déterminer.

Lire aussi :   Attaque à l'explosif d'un distributeur de billets à Condé-sur-l'Escaut dans le Nord

Le maire de Marseille, Benoît Payan, a exprimé ses condoléances et ses pensées à la famille et aux proches de la victime sur le réseau social X, affirmant que la ville de Marseille était solidaire dans cette tragédie.