Incendie au bureau des douanes de Nîmes : enquête ouverte suite à la colère des agriculteurs

Un incendie a éclaté dans les locaux des douanes à Nîmes (Gard) vendredi soir. Selon le préfet, cet incendie aurait été causé par l’intrusion de personnes sur des engins agricoles. Une enquête a été lancée.

Incendie au bureau des douanes de Nîmes

Vendredi soir, peu après l’annonce d’une série de dix mesures par le Premier ministre Gabriel Attal en réponse aux attentes des agriculteurs, les sapeurs-pompiers ont été appelés à intervenir à Nîmes (Gard). En effet, un incendie s’est déclaré au bureau des douanes.

Le préfet du Gard, Jérôme Bonet, a déclaré sur le réseau social X que l’incendie avait été provoqué par l’intrusion d’individus sur des engins agricoles. Il a également précisé que l’incendie était toujours en cours et qu’une enquête avait été ouverte pour identifier les auteurs.

La CGT Douanes a réagi en affirmant que la brigade des douanes de Nîmes avait été la cible du mouvement des agriculteurs ce soir-là. Le garage a été incendié, mais heureusement, aucune victime n’est à déplorer.

Incendie au bâtiment de la MSA à Narbonne

Vendredi après-midi, le bâtiment de la Mutualité sociale agricole (MSA) de Narbonne a été incendié par des manifestants. Trente sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place pour maîtriser le feu, mais le bâtiment a été entièrement détruit.

Le préfet de l’Aude, Christian Pouget, a déclaré à franceinfo qu’il s’agissait clairement d’un départ de feu volontaire. Les dégâts sont importants et le bâtiment sera inutilisable pendant plusieurs jours, voire semaines. Aucune interpellation n’a encore eu lieu dans cette affaire.

Lire aussi :   Disparition d'un enfant de 9 ans dans les Pyrénées-Orientales : Léon retrouvé sain et sauf en Espagne