Homme étrangle et tue sa fille de 28 ans à Saint-Herblain avant de se suicider

Une découverte tragique a été faite dans le garage d’une résidence à Saint-Herblain, près de Nantes (Loire-Atlantique). Les corps sans vie d’un père et de sa fille handicapée de 28 ans ont été retrouvés, accompagnés d’une lettre explicative de l’homme concernant son acte atroce.

Un père tue sa fille handicapée avant de se suicider à Saint-Herblain

Tragédie à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique, où un père âgé de 64 ans et sa fille de 28 ans ont été retrouvés morts à leur domicile ce lundi soir. Selon les premiers éléments de l’enquête, le père aurait tué sa fille, qui souffrait d’un handicap, avant de mettre fin à ses jours. L’information a été confirmée par Abertzale, en se basant sur les informations de Presse Océan.

C’est la deuxième fille de l’homme qui a fait la terrible découverte en rentrant du travail vers 18h20. Malheureusement, il était déjà trop tard pour sauver les deux victimes qui gisaient sans vie dans le garage de la maison familiale, située près du parc de la Bégraisière.

Une lettre et des indices macabres

Lors des constatations de la police, des colliers en plastique de type serflex ont été découverts. Ils auraient été utilisés par le père pour étrangler sa fille de 28 ans. La même source proche de l’enquête affirme que le père se serait ensuite suicidé en utilisant le même procédé. Les enquêteurs ont également trouvé une lettre dans laquelle le sexagénaire explique qu’il souffre depuis le décès de son épouse il y a deux mois et qu’il ne souhaite pas laisser sa fille handicapée à la charge de ses deux autres enfants.

Lire aussi :   Homme interpellé après avoir tué trois personnes, dont sa nièce de 8 ans, à La Réunion

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Saint-Herblain afin de faire toute la lumière sur cette tragédie familiale.