Homme écroué à Mons-en-Barœul après saisie de cannabis, cocaïne et quatre fusils

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

À Mons-en-Barœul, près de Lille, un réseau de trafic de drogue a été démantelé par les forces de police. Un individu a été appréhendé et placé en détention en attendant son procès prévu pour janvier. Lors de cette arrestation, les autorités ont saisi notamment quatre fusils, dont un fusil d’assaut.

Un trafic de stupéfiants démantelé à Mons-en-Barœul

Les policiers de la sûreté départementale (SD) du Nord ont mis fin, la semaine dernière, à un trafic de stupéfiants à Mons-en-Barœul, près de Lille. Suite à des investigations, les forces de l’ordre se sont rendues en fin de journée rue De-Gaulle, où un suspect âgé d’une vingtaine d’années menait ses activités illicites discrètement dans une cave.

Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue. Les enquêteurs ont saisi plusieurs armes à feu, dont un fusil d’assaut américain de type M16 de calibre 22, un fusil de chasse à canon scié, une arme de poing à grenaille et deux machettes. De plus, 350 grammes de résine de cannabis et 25 grammes de cocaïne ont été découverts. La saisie a également révélé de nombreuses munitions de calibre 30.

Le propriétaire de la cave a également été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir loué sa cave au dealer présumé tout en étant son client, facilitant ainsi la réalisation des activités illicites de ce dernier en toute discrétion.

Les suites judiciaires

Au terme de leur garde à vue, les deux hommes ont été déférés. Le dealer présumé a été écroué en attente de son procès qui doit se tenir début janvier. Quant au propriétaire de la cave, il a été laissé libre, mais devra répondre de ses actes devant la justice au début de l’année 2024.

Lire aussi :   Tentative de saisie d'arme par un homme à la gare de Lyon à Paris