Homme écroué à Marseille pour avoir drogué, violé et filmé sa compagne et son ex-compagne

Un individu de 29 ans a été inculpé et incarcéré à Marseille, soupçonné de plusieurs crimes tels que le viol aggravé et la diffusion non consensuelle d’images à caractère sexuel. Les deux victimes présumées sont sa compagne actuelle et son ex-compagne.

Un homme soupçonné de viol, de diffusion d’images et de droguer ses partenaires

Un homme de 29 ans a été mis en examen le 1er décembre dernier à Marseille, puis placé en détention provisoire. Selon les informations d’Abertzale, il est suspecté d’avoir drogué et violé sa compagne, ainsi que d’avoir filmé et publié en ligne des images d’elle nue. Ces faits, qui auraient également touché son ex-conjointe, se seraient déroulés à partir de 2019.

La découverte des preuves mène à une plainte et à une enquête

Cette affaire sordide a débuté en novembre dernier au domicile du couple à Marseille. En fouillant le téléphone de son partenaire, une jeune femme de 27 ans a découvert des vidéos et des photos d’elle en plein sommeil ou nue. Parmi ces images, elle a également trouvé une vidéo montrant une partie du visage d’une femme inconsciente à qui un homme, potentiellement son partenaire, impose une fellation. Choquée, elle a également trouvé des échanges de messages inquiétants dans lesquels son compagnon raconte avoir fait des choses similaires avec son ex-conjointe.

Face à cette situation, l’homme a réagi avec colère. De son côté, la victime a commencé à se demander si elle n’avait pas été droguée à son insu par son compagnon afin qu’il puisse agir sans son consentement. Elle a alors décidé de mettre fin à leur relation et de déposer une plainte, ce qui a entraîné l’ouverture d’une enquête.

La plaignante a été interrogée par les policiers de la sûreté départementale (SD) en charge de l’affaire. Les enquêteurs ont également retrouvé l’ex-compagne du suspect, âgée de 23 ans. Cette dernière a déclaré avoir découvert à l’époque de sa relation avec lui des vidéos d’elle nue ou en train de dormir, qui avaient été publiées sur un site web.

Lire aussi :   Dourdan, Essonne : Un homme de 27 ans abattu en pleine rue

Le suspect minimise les faits lors de ses auditions

Le suspect a été interpellé le mardi 28 novembre et placé en garde à vue. Une perquisition menée à son domicile a permis de découvrir de nombreux médicaments qui auraient pu servir à droguer les victimes, selon les informations d’Abertzale.

Lors de ses auditions, l’homme a tenté de minimiser les faits. « Il a déclaré qu’il avait bien pris des photos et des vidéos de plusieurs femmes avec qui il avait eu une relation, à leur insu », explique une source proche de l’enquête. « Il a évoqué son attirance pour les scènes de voyeurisme mais a assuré ne jamais avoir drogué les victimes ». Pour expliquer que les femmes sur les images étaient inconscientes, le suspect a affirmé que c’était dû à leur consommation d’alcool.

Le suspect, âgé de 29 ans, a été déféré au terme de sa garde à vue et présenté à un juge d’instruction. Il a été mis en examen pour les chefs d’accusation de « viol avec administration d’une substance à la victime pour altérer son discernement ou le contrôle de ses actes », « atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne étant son conjoint », « diffusion d’images à caractère sexuel sans avoir obtenu le consentement de la personne concernée » et « agression sexuelle par conjoint », selon le parquet de Marseille cité par Abertzale. Une information judiciaire a été ouverte et les enquêtes se poursuivent afin de déterminer s’il y a eu d’autres victimes et les éventuels sévices qu’elles auraient subis.