Homme de 57 ans violemment battu à mort dans un square de Saint-Malo

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 57 ans a été victime d’un homicide à Saint-Malo, près des locaux de l’Association malouine d’insertion et de développement social (AMIDS). L’agresseur, un homme d’environ trente ans, est une personne familière de l’association. Les autorités gendarmiques ont été chargées de mener l’enquête.

Un homme de 57 ans battu à mort à Saint-Malo

Une terrible agression a eu lieu à Saint-Malo en début de soirée du vendredi 6 octobre 2023, résultant dans la mort d’un homme âgé de 57 ans. Les faits se sont déroulés au square Trehouart, à proximité des locaux de l’Association malouine d’insertion et de développement social (AMIDS), dont la victime faisait partie. Vers 18h20, alors qu’il rentrait de promenade avec un autre résident de l’AMIDS, la victime a été violemment attaquée par un homme d’environ trente ans, selon les informations rapportées par Ouest France. L’agresseur a frappé la victime à coups de poing et de pied sur tout le corps et le visage.

L’agresseur présumé identifié

D’après les premiers éléments de l’enquête, l’agresseur serait un homme déjà connu de l’AMIDS. Il avait été exclu de l’association à la fin du mois de juillet après avoir proféré des menaces de mort à l’encontre d’un salarié, et était en train de réintégrer la structure. Le parquet de Saint-Malo a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ce tragique événement.

Ce drame a provoqué une vive émotion non seulement parmi les membres de l’AMIDS, mais également parmi les habitants du quartier où s’est produit l’agression. Une grand-mère du quartier, interrogée par Ouest France, se désole en déclarant : « Cela fait trente ans que je viens ici, il n’y a jamais eu de telles violences ». Le directeur de l’AMIDS, Laurent Pichon, affirme que l’ensemble du personnel de l’association est « effondré » par cette tragédie.

Lire aussi :   Adolescent mis en examen dans le Haut-Rhin pour fausse alerte à la bombe dans un lycée

Ce terrible incident met en évidence la nécessité de renforcer la sécurité dans les espaces publics afin d’éviter de tels actes de violence. Il est également crucial de mettre en place des mesures pour prévenir les agressions et assurer la protection des personnes vulnérables, notamment au sein des associations qui travaillent dans le domaine de l’insertion sociale. La société doit s’unir pour lutter contre la violence et la barbarie, et garantir la sécurité de tous ses membres.