Homme de 30 ans retrouvé mort dans la rue à Oise après avoir été heurté par deux conducteurs qui ne s’arrêtent pas.

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Marvin G., âgé de 30 ans, a été retrouvé sans vie dans une rue de Margny-lès-Compiègne (Oise) lors de la nuit du vendredi au samedi. Les premières enquêtes révèlent qu’il a été victime d’un délit de fuite après avoir été renversé par deux conducteurs.

Un homme retrouvé mort dans la rue à Margny-lès-Compiègne : les circonstances de sa mort se précisent

Deux jours après la découverte du corps sans vie de Marvin G., âgé de 30 ans, dans une rue de Margny-lès-Compiègne (Oise), de nouvelles informations émergent sur les circonstances de sa mort. Le parquet de Compiègne a ouvert une information judiciaire pour « homicide involontaire » et « délit de fuite », selon les sources judiciaires.

Selon les premières investigations menées par le commissariat de Compiègne, la victime aurait été écrasée par deux véhicules distincts alors qu’elle gisait inconsciente au milieu de la chaussée. Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 décembre, rapportent les sources de presse locales.

Le premier choc aurait été mortel

Marvin, résidant à Margny-lès-Compiègne et employé dans un restaurant de Compiègne, avait passé la soirée dans un bar avant de se rendre chez un ami. Selon une source policière, l’homme aurait chuté au sol en raison d’un état d’ébriété avancé. Le premier conducteur aurait heurté la victime vers 4 heures du matin, alors qu’il pleuvait. Les images de vidéosurveillance de la rue de la République, où le drame s’est déroulé, montrent que le conducteur n’a pas marqué d’arrêt après avoir roulé sur la victime. Ce premier choc aurait été mortel pour Marvin. Peu de temps après, un second véhicule a également roulé sur le corps sans s’arrêter.

Lire aussi :   Surpris par le mari, l'amant poignarde et percute sa maîtresse avec sa voiture à Brétigny-sur-Orge

Le conducteur de la deuxième voiture a été identifié par les enquêteurs. Il a été placé en garde à vue, mis en examen ce lundi et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour identifier le conducteur en fuite. L’enquête devra également déterminer les raisons pour lesquelles les deux conducteurs ne se sont pas arrêtés et s’ils étaient conscients d’avoir roulé sur la victime.