Home-jacking à Paris : Un couple d’avocats victime d’une agression armée, trois agresseurs en fuite avec un butin.

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Trois individus armés ont fait irruption dans le domicile d’un couple d’avocats au centre de Paris cet après-midi. Ils ont intimidé la nourrice qui s’occupait du bébé d’un an de la famille et ont volé plusieurs objets de luxe avant de s’enfuir.

Home-jacking dans le IIe arrondissement de Paris : un couple d’avocats victime d’une attaque violente

Jeudi après-midi, un home-jacking a eu lieu dans le IIe arrondissement de Paris, où un couple d’avocats a été pris pour cible. Selon les informations obtenues par Abertzale, trois individus ont pénétré dans leur vaste appartement et ont menacé la nourrice qui était seule avec leur bébé âgé de 14 mois. Ces criminels ont réussi à s’emparer de nombreux biens de luxe.

Les faits se sont déroulés vers 16 heures, au moment où les trois agresseurs sont parvenus à s’introduire dans le logement, alors que la nourrice s’apprêtait à sortir. Âgée de 48 ans, elle a été contrainte de se rendre dans une chambre sous la menace d’une arme de poing, selon une source proche de l’enquête.

Sacs à main, montres de luxe et bijoux dérobés

Une fois à l’intérieur, les malfaiteurs, portant des gants et dissimulant leur visage, ont fouillé l’appartement. Ils ont volé plusieurs sacs à main de luxe, des montres de luxe, des bijoux ainsi qu’un appareil photo, comme l’indique un premier inventaire. Le montant précis du butin reste pour l’instant inconnu. Heureusement, ni la nourrice ni le bébé n’ont été blessés durant cette attaque, confirme la même source.

Après leur forfait, les trois agresseurs ont pris la fuite. Les enquêteurs se sont rendus sur les lieux pour effectuer les constatations nécessaires. Une enquête pour « vol à main armée en bande organisée » a été ouverte et le 1er district de police judiciaire (DPJ) a été chargé des investigations, selon les informations communiquées par le parquet de Paris. Il est à noter que le couple avait déjà été victime d’une tentative de cambriolage en octobre dernier, nous apprend-on.

Lire aussi :   Enfant de 2 ans renversé par un véhicule de police à Choisy-le-Roi