Harcèlement présumé : Un lycéen de 16 ans retrouvé mort pendu à La Roche-sur-Yon, sa mère témoigne

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un tragique événement s’est déroulé ce matin à La Roche-sur-Yon (Vendée) : un jeune de 16 ans a été découvert pendu dans sa chambre. Sa famille affirme qu’il était victime de harcèlement en raison de son homosexualité et a décidé de porter plainte. Les autorités ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire.

Un adolescent de 16 ans retrouvé mort, pendu, dans sa chambre à La Roche-sur-Yon

Mercredi matin, un adolescent de 16 ans a été retrouvé sans vie, pendu dans sa chambre à La Roche-sur-Yon, en Vendée. Ce sont ses proches qui ont fait la terrible découverte vers 10h30, selon une source proche de l’enquête, confirmant une information de linfo.re.

L’adolescent, qui était scolarisé en classe de seconde au lycée Pierre-Mendès-France, a été retrouvé enfermé dans sa chambre. Des traces de scarification ont été observées sur son corps, indique TF1info. Sa mère, interrogée par les policiers, a déclaré qu’il avait été victime de harcèlement et de moqueries, principalement en raison de son homosexualité. Une plainte a été déposée par cette famille originaire de l’île de la Réunion.

L’adolescent laisse un mot mentionnant son mal-être, mais pas le harcèlement

Le jeune garçon a laissé une lettre adressée à ses proches, dans laquelle il évoque son mal-être et exprime sa volonté de mettre fin à ses jours. Cependant, il ne mentionne pas de fait de harcèlement dans ce mot.

Une enquête « en recherche des causes de la mort » a été ouverte par le parquet de La Roche-sur-Yon. Parallèlement, une cellule psychologique a été mise en place au sein de l’établissement scolaire pour venir en aide aux élèves et au personnel affectés par ce drame.

Lire aussi :   Agression sexuelle présumée d'une femme de 87 ans à l'hôpital : Un homme suspecté à Thionville