Guet-apens à Behren-lès-Forbach : Deux gendarmes blessés en Moselle

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Behren-lès-Forbach (Moselle), les forces de l’ordre ont été attaquées de manière imprévue. Deux gendarmes ont été blessés par un tir de mortier d’artifice lors de cette embuscade.

Deux gendarmes blessés lors d’un guet-apens à Behren-lès-Forbach

Deux gendarmes ont été blessés par un tir de mortier d’artifice lors d’un guet-apens, dans la nuit de samedi à dimanche, à Behren-lès-Forbach, une commune d’environ 6500 habitants en Moselle, selon le parquet, confirmant une information du Républicain Lorrain.

Les événements ont débuté vers 21 heures avec l’incendie de deux voitures dans une cité. Des sapeurs-pompiers et des gendarmes se sont rendus sur les lieux. Le véhicule des militaires a été visé par des tirs de mortiers d’artifice, brisant la vitre avant droite. Deux des trois gendarmes à bord ont été blessés par des éclats de verre, souffrant également d’un traumatisme auditif. Ils ont été transportés à l’hôpital d’Instruction des Armées à Metz, avant de pouvoir regagner leur domicile dimanche en fin de matinée.

Des renforts de gendarmes ont été dépêchés sur place dans la soirée, et des moyens lacrymogènes ont été utilisés pour disperser les agresseurs. Deux enquêtes ont été ouvertes, l’une pour l’incendie des véhicules et l’autre pour l’agression des gendarmes.

Un guet-apens lié à une tentative d’interpellation infructueuse

Le procureur de la République de Sarreguemines, Olivier Glady, a déclaré que ce guet-apens pourrait être lié à une tentative infructueuse d’interpellation d’un jeune sur un deux-roues, au cours de laquelle le jeune avait chuté au sol avant de prendre la fuite lors de l’après-midi précédent.

Lire aussi :   Convoi des CRS suivi par un conducteur ivre jusqu'à leur cantonnement à Saint-Herblain