Grièvement blessé par balle, un jeune homme découvert dans la rue à Évry : trois suspects interpellés

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Dans la nuit de samedi à dimanche, un individu âgé de 22 ans a subi une blessure grave par arme à feu à Évry, nécessitant son évacuation à l’hôpital avec un pronostic vital engagé. L’enquête a rapidement abouti à l’interpellation de trois suspects, dont le présumé tireur qui a été présenté devant les autorités judiciaires compétentes. Cette tentative de meurtre semblerait être le résultat d’un différend survenu sur les réseaux sociaux.

Un jeune homme de 22 ans grièvement blessé par balle à Évry, trois suspects interpellés

Dans la nuit de samedi à dimanche, un jeune homme âgé de 22 ans a été victime d’une grave blessure par balle à Évry, dans le département de l’Essonne. Alertés par un chauffeur de bus qui a découvert la victime gisant dans la rue, les secours sont rapidement intervenus. Malgré le pronostic vital engagé, le jeune homme a été évacué à l’hôpital et est désormais hors de danger. La sûreté départementale (SD) a procédé à l’interpellation de trois suspects, dont l’un a avoué être le tireur. Ce dernier a été déféré ce mercredi en vue de sa mise en examen.

Un rendez-vous qui tourne mal

Les investigations ont révélé que la victime avait participé à une fête d’anniversaire à Boutigny-sur-Essonne avant de se rendre à Évry pour retrouver l’un de ses amis. Les enquêteurs ont découvert que la soirée avait mal tourné à la suite d’un différend sur les réseaux sociaux entre la victime et l’un des suspects. Ce dernier aurait donné rendez-vous à la victime pour une explication, sans savoir que son cousin, le tireur présumé, était armé et avait l’intention de faire feu sur la victime. Les perquisitions effectuées dans les domiciles des suspects n’ont pas permis de retrouver l’arme à feu utilisée.

Lire aussi :   Tomblaine : Un homme tué par balles sur un parking en Meurthe-et-Moselle

Malgré la gravité des faits, le jeune homme blessé a refusé de déposer plainte. Cette situation, malheureusement courante dans les règlements de comptes, témoigne d’une volonté de régler les choses sans l’intervention de la police ou de la justice. Néanmoins, le parquet pourra engager des poursuites contre les responsables. Les enquêteurs poursuivront leurs investigations afin de reconstituer le déroulement précis des faits, notamment le lieu exact où l’attaque s’est produite.