Gare de Lyon à Paris : Attaque à l’arme blanche, trois blessés dont un grave, l’agresseur interpellé.

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Ce samedi matin, à la gare de Lyon à Paris, un homme armé d’un couteau et d’un marteau a blessé trois personnes, dont une gravement dont le pronostic vital est engagé. L’agresseur a été rapidement arrêté et placé en garde à vue. Une évaluation de son comportement sera effectuée.

Attaque à la gare de Lyon : Un homme armé blesse trois personnes avant d’être arrêté

Le samedi matin, vers 07h50, un homme armé d’un couteau et d’un marteau a attaqué plusieurs personnes à la gare de Lyon à Paris (XIIe). Selon les premières informations, trois personnes ont été blessées lors de l’attaque. Une des victimes a été touchée à l’abdomen, une autre a été blessée à la mâchoire et au poignet, et la troisième victime serait l’agent de sécurité qui a réussi à arrêter l’agresseur. Les deux premières victimes ont été évacuées à l’hôpital, tandis que l’agent de sécurité, bien que légèrement blessé, a été choqué par l’incident.

L’agresseur, un homme âgé de 32 ans et de nationalité malienne, a été placé en garde à vue. Selon les informations fournies par les autorités, il était en situation régulière en Italie depuis 2016 avec un titre de séjour valide émis en 2019. Il est prévu que les autorités italiennes vérifient ces informations. De plus, le suspect fera l’objet d’un examen psychiatrique, car il présenterait des troubles psychiatriques.

Une enquête ouverte pour « tentative d’assassinat »

Une enquête a été ouverte pour « tentative d’assassinat » et a été confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ). Le parquet national antiterroriste (PNAT) ne s’est pas encore saisi de l’affaire à ce stade. Les enquêteurs sont toujours sur place pour procéder aux constatations nécessaires. Le préfet de police, Laurent Nuñez, s’est également rendu sur les lieux de l’attaque.

Lire aussi :   Saisie de près de 30 kg de cannabis et 4,5 kg de cocaïne à Marseille, arrestation d'un homme de 41 ans

Les services de renseignement analyseront le profil du suspect, qui pourrait être un sans domicile fixe. Avant l’attaque, l’homme a également tenté de mettre le feu à son sac à dos dans un escalator.

L’agent de sécurité et les agents de la brigade des réseaux franciliens (BRF) et de la sûreté ferroviaire de la SNCF (SUGE) ont rapidement interpellé l’agresseur. Les passants présents sur les lieux se sont également interposés pour aider.

Le syndicat FO du Groupe de protection et de sécurité des réseaux (GPSR) de la RATP a publié une photo montrant les armes utilisées par l’agresseur.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a réagi à l’incident sur les réseaux sociaux, exprimant sa préoccupation pour les victimes et saluant l’intervention des forces de l’ordre. Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO, a également salué l’action des policiers et des agents de sécurité.

Julien Schenardi, secrétaire national délégué Île-de-France du syndicat Alliance Police Nationale, a souligné l’importance d’un renforcement de la sécurité nationale à quelques mois des Jeux Olympiques. Il a félicité les agents de sécurité pour leur réactivité et leur professionnalisme.