Garde à vue du mari et d’un ami après la découverte du cadavre d’une femme à Perpignan

Un homme âgé de 65 ans ainsi qu’un de ses amis ont été placés en détention provisoire ce mardi, suite à la découverte du corps sans vie de l’épouse du sexagénaire à leur domicile. Des blessures apparentes ont été constatées sur le corps de la victime. Le mari nie toute implication et affirme l’avoir trouvée déjà décédée.

Une femme retrouvée morte à son domicile à Perpignan : deux hommes en garde à vue

Le mardi matin, une femme de 38 ans a été découverte sans vie à son domicile à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. C’est son mari qui a alerté les autorités. Le parquet a indiqué que le mari, âgé de 65 ans, ainsi qu’un de ses amis, ont été placés en garde à vue. Cette information a été confirmée par le quotidien régional L’Indépendant.

Les policiers se sont rendus sur les lieux après que le mari ait contacté les forces de l’ordre vers 11h30, déclarant avoir découvert sa compagne décédée. Le corps de la femme a été retrouvé dans le salon de leur appartement situé rue Jeanne-Jugan. Une source proche de l’affaire a déclaré qu’il y avait des traces de coups au niveau du visage et des jambes lors du premier examen. Les secours ont malheureusement constaté le décès de la victime.

Une enquête ouverte pour homicide volontaire

Le procureur de la République adjoint, Philippe Latgé, a annoncé l’ouverture d’une enquête en flagrance des chefs d’homicide volontaire, compte tenu des premières constatations réalisées dans l’appartement et des lésions observées sur le corps de la victime. Une autopsie sera pratiquée à l’Institut médico-légal de Montpellier afin d’éclaircir les circonstances du décès.

Lire aussi :   Enfant de 6 ans écrasé accidentellement par la voiture conduite par sa mère en Dordogne

Lors de ses premières déclarations, le mari a affirmé avoir consommé de l’alcool avec sa compagne la veille, puis l’avoir retrouvée consciente par terre après sa sieste. Il aurait fait appel à son ami pour déplacer la victime sur le canapé. Ce n’est que le mardi matin qu’il aurait découvert le décès de sa compagne. Cependant, son récit était incohérent et il était alcoolisé à l’arrivée des forces de l’ordre, selon la même source. L’ami du suspect a été interpellé sur son lieu de travail.

Des antécédents de violences et un placement des enfants

Interrogés par la police, des voisins ont évoqué des violences régulières au sein du couple, qui avait également l’habitude de consommer de l’alcool. La victime avait déjà été gravement blessée dans une chute du 4e étage en décembre 2022, selon les informations de L’Indépendant. Elle avait passé un long séjour à l’hôpital et en rééducation en raison de multiples fractures. Depuis cet événement tragique, les trois enfants du couple, âgés de 3, 6 et 9 ans, ont été placés par les services sociaux.

L’enquête est actuellement menée par les policiers de la sûreté départementale des Pyrénées-Orientales.