Femme poignardée à mort, mari grièvement blessé dans les Hautes-Pyrénées : leur fils interpellé

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Dans la nuit de mardi à mercredi, à Poumarous, une femme d’une cinquantaine d’années a été tuée par arme blanche et son mari grièvement blessé. Leur fils de 24 ans, suspecté d’être l’auteur des faits, a été appréhendé par les forces de l’ordre après s’être enfui.

Un drame familial à Poumarous

Un jeune homme de 24 ans a été arrêté ce mercredi matin par les gendarmes, soupçonné d’avoir mortellement poignardé sa mère âgée d’une cinquantaine d’années et gravement blessé son père, au cours de la nuit, à Poumarous, dans les Hautes-Pyrénées. Selon les informations de France 3, le suspect souffre de problèmes psychiatriques.

Un dispositif de recherche déployé

Le tragique événement s’est déroulé vers 2 heures du matin, lorsque le jeune homme, souffrant d’une crise de démence, a attaqué ses parents à l’arme blanche dans leur domicile familial. Le père, parvenant à s’échapper, a alerté les autorités. Le suspect, interné régulièrement, a pris la fuite à pied avant l’arrivée des gendarmes.

Un important dispositif de forces de l’ordre a été mis en place pour retrouver le fugitif. Les pelotons de surveillance et d’intervention (PSIG) de Tarbes, Lourdes et Bagnères-de-Bigorre, ainsi que les brigades de recherches de Tournay et Tarbes, ont été mobilisés. La gendarmerie a également fait appel à un drone des pompiers et au maître-chien du Pghm de Pierrefitte-Nestatlas pour renforcer les recherches.

Le suspect a finalement été localisé à Luc, un village voisin de Poumarous, où il a été arrêté sans résistance. Il a été conduit à l’hôpital pour subir un examen de comportement en vue de déterminer s’il peut être placé en garde à vue. Quant au père de famille, il a été hospitalisé dans un état critique, son pronostic vital demeurant incertain.

Lire aussi :   Évasion d'un détenu de 17 ans lors d'une visite médicale en Haute-Savoie : appel à témoins.

Une enquête a été ouverte et des investigations sont en cours au domicile de la famille pour faire la lumière sur ce tragique événement.