Femme de 89 ans gravement blessée lors d’un cambriolage à Marseille

Une octogénaire a été violemment agressée chez elle, dans le 5e arrondissement de Marseille. Les deux agresseurs, armés, ont réussi à s’enfuir avec un maigre butin. La victime, qui a subi une fracture, a été transportée à l’hôpital pour y être soignée.

Violente agression chez une femme de 89 ans à Marseille

Une femme âgée de 89 ans a été violemment agressée chez elle, dans le 5e arrondissement de Marseille, vendredi dernier après-midi, selon les informations d’Abertzale. Deux individus armés ont pris la fuite avec un maigre butin.

L’agression s’est déroulée vers 15h30 dans le quartier du Camas. Deux hommes, munis d’un couteau et d’une arme de poing, ont fait irruption dans le domicile de l’octogénaire, qui était en compagnie de son petit-fils âgé de 20 ans. Les victimes ont été violemment agressées.

Les deux agresseurs ont fouillé la maison à la recherche de bijoux, mais sans succès. Ils ont toutefois réussi à mettre la main sur un téléphone portable et 180 euros en espèces avant de prendre la fuite.

La femme de 89 ans a chuté au sol lors de l’agression, provoquant une fracture du col du fémur. Elle a été immédiatement transportée à l’hôpital. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de l’arrondissement.

Une enquête en cours

Suite à cette violente agression, une enquête a été ouverte par les autorités. Le commissariat de l’arrondissement est désormais en charge de l’affaire, dans le but de retrouver les auteurs de cette attaque.

Les enquêteurs recherchent activement des témoins potentiels qui auraient pu apercevoir les deux agresseurs lors de leur fuite. Toute personne détenant des informations pertinentes est priée de contacter les autorités compétentes.

Lire aussi :   Deux gendarmes blessés par un policier municipal ivre et hors service dans l'Oise.

Par ailleurs, les victimes ont été interrogées afin de fournir des descriptions précises des suspects. Les enquêteurs espèrent ainsi pouvoir identifier rapidement les auteurs de cette agression et les traduire en justice.